»
»
»
Consultation

Closer condamné à payer 15.000 euros à Julie Gayet

Closer condamné à payer 15.000 euros à Julie Gayet
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La justice française a condamné jeudi Closer à verser 15.000 euros de dommages et intérêts à Julie Gayet après la publication de clichés censés accréditer l'existence d'une liaison entre François Hollande et l'actrice, a-t-on appris auprès de l'avocat de cette dernière.

Me Jean Ennochi réclamait 50.000 euros au magazine pour atteinte à l'intimité de la vie privée. Il dénonçait la "traque" de sa cliente, dont la vie avait été selon lui "bouleversée" par la publication incriminée.

"Il y a eu un avant et un après" la publication de l'article de Closer, avait-il dit à l'audience devant le tribunal de grande instance de Nanterre, estimant que cette somme était "bien en dessous du préjudice subi."

Le magazine Closer a publié le 10 janvier dernier une série de clichés établissant, selon la rédaction du magazine, une relation entre le président et l'actrice.

Quinze jours plus tard, François Hollande a officialisé sa rupture avec sa compagne, Valérie Trierweiler, après huit ans de vie commune.

(Chine Labbé et Marion Douet, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com