Chine : Manifestation d'investisseurs au siège d'Evergrande

Chine : Manifestation d'investisseurs au siège d'Evergrande
Chine : Manifestation d'investisseurs au siège d'Evergrande
Crédit photo © Reuters

par David Kirton

SHENZHEN (Reuters) - Une centaine d'investisseurs en colère ont envahi lundi le hall d'entrée du siège du groupe immobilier chinois en difficulté China Evergrande pour réclamer le remboursement de prêts et de produits financiers menacés de perdre l'essentiel de leur valeur.

A la mi-journée, une soixantaine de vigiles en uniforme barraient l'accès aux principales entrées du bâtiment à Shenzhen, dans le sud de la Chine, tandis que des manifestants criaient à l'adresse des dirigeants du groupe.

"Dans une entreprise aussi grande que la vôtre, combien d'argent a été détourné des gens ordinaires ?", a déclaré une femme à Du Liang, directeur général et représentant légal de la division de gestion de patrimoine d'Evergrande.

Du Liang avait présenté quelques heures plus tôt une offre de remboursement aux détenteurs de produits financiers émis par le groupe selon l'agence d'information financière Caixin, offre que les manifestants semblent avoir déjà rejetée.

"Ils ont dit que le remboursement prendrait deux ans mais il n'y a pas vraiment de garantie et j'ai peur que l'entreprise soit liquidée avant la fin de l'année", a dit l'un d'eux, expliquant travailler lui-même pour Evergrande et avoir investi 100.000 yuans (un peu plus de 13.000 euros) dans l'entreprise ou ses produits financiers.

Les manifestants ont tenté en vain de franchir le dispositif de sécurité empêchant l'accès aux ascenseurs de l'immeuble d'Evergrande.

Trois représentants du groupe présents sur les lieux ont refusé de répondre aux questions de Reuters. Le service de relations presse du groupe et la police de Shenzhen n'ont pas répondu dans l'immédiat à des demandes de commentaires.

Plusieurs vidéos diffusées sur internet lundi montrent ce qui est présenté comme des manifestations visant Evergrande dans d'autres villes de Chine mais Reuters n'a pas pu vérifier leur authenticité.

Numéro deux de l'immobilier en Chine, Evergrande affiche une dette d'environ 1.970 milliards de yuans et beaucoup craignent de le voir contraint de se déclarer en cessation de paiement, ce qui pourrait avoir des répercussions sur l'ensemble du système financier chinois.

Le groupe a affirmé lundi que les "rumeurs" sur sa faillite et sa restructuration étaient totalement infondées, assurant qu'il ferait tout ce qui serait en son pouvoir pour défendre les intérêts et les droits de ses clients.

Sur les marchés, la valeur de certaines obligations émises par le groupe a chuté de plus de 75%, la cotation de plusieurs titres a dû être suspendue temporairement et la capitalisation boursière d'Evergrande a été divisée par quatre depuis le début de l'année.

(version française Marc Angrand)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !