Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Carrefour relève son objectif d'économies, bénéfice en hausse de 29% au 1er semestre

Carrefour relève son objectif d'économies, bénéfice en hausse de 29% au 1er semestre
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Carrefour a relevé son objectif d'économies d'ici fin 2020, à 3 milliards d'euros contre 2,8 milliards précédemment, après avoir vu son bénéfice d'exploitation bondir de 29% au premier semestre.

Le deuxième trimestre a cependant été marqué par des difficultés en France, où ses ventes dans les hypermarchés se sont contractées de 3,6% avec le confinement de la population en raison du nouveau coronavirus.

Le numéro un européen de la distribution a réalisé au premier semestre 480 millions d'euros d'économies, pour un total de 2,44 milliards depuis le lancement de son plan Carrefour 2022, dont il a confirmé tous les autres objectifs.

Sur les six premiers mois de l'année, son résultat opérationnel courant a grimpé de 29% à changes constants, à 718 millions d'euros, alors que trois analystes interrogés par Reuters l'attendaient à 628 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 6,3% en base comparable au deuxième trimestre, avec une accélération sur la période mai-juin (+9,4%) après une hausse limitée à 0,3% en avril, mois le plus affecté par le confinement.

En France, le chiffre d'affaires n'a progressé que de 0,7% avec notamment un recul de 3,6% dans les hypermarchés malgré une "nette amélioration depuis mi-mai".

Ces difficultés hexagonales ont été compensées par le dynamisme de l'activité au Brésil (+14,9%) ou en Espagne (+9,8%).

"Notre performance au premier semestre est très solide: elle prouve la résilience de notre modèle, son dynamisme et sa profitabilité", a déclaré le PDG du groupe Alexandre Bompard.

A propos des perspectives pour le troisième trimestre, Alexandre Bompard a déclaré que Carrefour devrait continuer à bénéficier de son bon positionnement durant la crise sanitaire et continuerait de réduire les prix en France, où le groupe fait face à une forte concurrence.

"Nous avons encore de la marge pour améliorer les prix", a indiqué le PDG lors d'une téléconférence avec des analystes.

Carrefour a lancé il y a deux ans, en 2018, un vaste plan de réduction des coûts et de développement de l'e-commerce sur cinq ans pour améliorer ses résultats et cette dynamique de réduction des coûts devrait se poursuivre au-delà de 2020, a assuré le directeur financier Matthieu Malige.

Les objectifs du plan stratégique 2022 seront atteints voire dépassés, a de son côté assuré Alexandre Bompard.

(Dominique Vidalon, Bertrand Boucey et Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !