Canada : Justin Trudeau s'engage à défendre l'avortement

Canada : Justin Trudeau s'engage à défendre l'avortement

par Kanishka Singh

4 mai (Reuters) - Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a promis de défendre le droit à l'avortement alors que le débat fait à nouveau rage aux États-Unis, la Cour suprême américaine étant apparemment prête à annuler le jugement qui a légalisé la procédure dans tout le pays.

"Le libre choix d'une femme est un choix qui ne peut être fait que par elle seule. Chaque femme au Canada a le droit à un avortement légal et sûr", a déclaré Justin Trudeau à la presse en amont d'une réunion des parlementaires libéraux à Ottawa mercredi.

La Cour suprême des États-Unis a confirmé mardi l'authenticité d'un projet de décision, rendu public la veille par le site d'information Politico, indiquant que la plus haute juridiction américaine pourrait revenir sur l'arrêt Roe vs Wade, jurisprudence clé datant de 1973 qui a légalisé l'avortement.

"Nous devons nous assurer qu'il y a des protections en place afin de ne jamais (...) revenir sur ce droit", a déclaré Justin Trudeau.

Il a ajouté que le Canada envisagerait des options juridiques si de tels droits étaient menacés.

"Nous avons demandé aux ministres de se pencher sur cette question (l'examen du cadre juridique) très rapidement et nous verrons quel sera le calendrier", a déclaré Justin Trudeau.

La Cour suprême du Canada a décriminalisé l'avortement dans un arrêt historique de 1988. De fait, l'avortement est ainsi présenté comme un acte médical comme un autre, même si des obstacles concrets demeurent en matière d'accès, notamment pour les personnes vivant en dehors des zones urbaines. (Reportage Kanishka Singh à Washington; version française Valentine Baldassari)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !