Bulgarie : Le président sortant Roumen Radev réélu pour un second mandat

Bulgarie : Le président sortant Roumen Radev réélu pour un second mandat
Bulgarie : Le président sortant Roumen Radev réélu pour un second mandat
Crédit photo © Reuters

par Tsvetelia Tsolova

SOFIA (Reuters) - Le président bulgare Roumen Radev a été réélu dimanche pour un second mandat, son discours contre la corruption ayant été apprécié par les élections du pays le plus pauvre de l'Union européenne.

Roumen Radev a largement devancé son adversaire Anastas Gerdzhikov en obtenant 66% des suffrages, contre 32%, au second tour de la présidentielle, selon les sondages de sortie des urnes, et le taux de participation a été historiquement bas.

Ce scrutin intervient sur fond de mécontentement de la population à l'égard de la corruption qui a entraîné la défaite du parti de centre-droit GERB de l'ancien Premier ministre Boyko Borissov aux législatives en avril dernier au profit de la victoire d'un parti anti-corruption.

"Un mois politique sans précédent avec deux types d'élections s'est achevé mettant clairement en évidence un désir de changement de la population, qui veut rompre avec la corruption, le vol et l'illégalité et écarter la mafia du pouvoir", a déclaré Roumen Radev après le vote.

Le rôle du président bulgare est en grande partie protocolaire mais celui-ci dispose d'une certaine influence sur l'opinion publique, d'autant plus en période de crise politique.

Roumen Radev a gagné en popularité en soutenant ouvertement les importantes manifestations contre la corruption du gouvernement Borissov en 2020.

Roumen Radev, dont le second mandat commencera le 22 janvier, s'est adressé aux partis politiques, les exhortant à former un gouvernement et à lancer des réformes judiciaires, à lutter contre la pandémie de COVID-19 et à prendre des mesures pour protéger les personnes défavorisées des prix élevés de l'énergie.

Anastas Gerdzhikov, recteur de l'université de Sofia et soutenu par le parti de centre-droit GERB a reconnu sa défaite et exprimé ses regrets de ne pas avoir réussi à convaincre les Bulgares qu'il pouvait unir le pays.

(Reportage Tsvetelia Tsolova, version française Laetitia Volga)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !