Brexit : M&S met en garde contre des contrôles douaniers complets en Irlande du Nord

Brexit : M&S met en garde contre des contrôles douaniers complets en Irlande du Nord
Crédit photo © Reuters

par Kate Holton

LONDRES (Reuters) - La mise en oeuvre de l'intégralité des contrôles douaniers entre la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord pourrait provoquer une réaction "incendiaire" en cas de hausse de prix et de difficultés d'approvisionnement, a prévenu mercredi le président de Marks & Spencer.

S'exprimant sur les ondes de la BBC, Archie Norman, a déclaré que la mise en place en octobre de ces contrôles prévus dans le cadre de l'accord post-Brexit serait nuisible à l'activité économique et empêcherait son groupe de proposer une gamme complète de produits.

Le protocole nord-irlandais, destiné à éviter le rétablissement d'une frontière physique entre la République d'Irlande, membre de l'UE, et la province britannique d'Irlande du Nord, a entraîné des contrôles sur des marchandises, suscitant le mécontentement des unionistes nord-irlandais, qui refusent toute différence de traitement avec le reste du Royaume-Uni.

Ces contrôles se sont déroulés jusqu'à présent sur un mode allégé.

Selon Archie Norman, Marks & Spencer rencontre pourtant déjà des difficultés pour expédier des marchandises en République d'Irlande et en France depuis le départ effectif en janvier dernier de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. Ces difficultés sont liées à d'énormes quantités de documents administratifs à traiter, a-t-il précisé.

Le président du distributeur britannique de vêtements et de produits alimentaires s'attend à ce que les magasins du groupe en Irlande du Nord soient confrontés aux mêmes problèmes en cas d'application intégrale des contrôles.

"Cela risque de provoquer une réaction incendiaire de la part des citoyens en Irlande du Nord parce qu'il démontrera de manière visible qu'ils ne font plus partie intégrante du Royaume-Uni, qu'ils ne peuvent pas obtenir leurs produits de Noël préférés, qu'il ne peuvent pas acheter du poulet M&S, des oeufs de poules élevées en liberté, des sandwichs", a-t-il déclaré.

Selon Marks & Spencer, la mise en place des contrôles douaniers l'a contraint à recruter des vétérinaires pour cocher des cases et remplir des formulaires. Le groupe ajoute qu'un changement au niveau des chaînes d'approvisionnement pour accroître la production en Irlande se traduirait par une hausse des prix.

Dans une lettre adressée au ministre britannique du Brexit, David Frost, Archie Norman indique que M&S remplit désormais 40.000 pages de documents douaniers par semaine pour acheminer des marchandises en Irlande. Il ajoute que ce chiffre passera à 120.000 lorsque l'intégralité des règles sera appliquée.

Selon lui, une erreur sur un formulaire peut entraîner l'arrêt d'un camion entier de 650 produits. M&S a réduit de 20% sa gamme de produits en Irlande, a-t-il ajouté.

"Je m'inquiète vraiment, vraiment des conséquences parce que (...) tout le monde en Irlande du Nord va voir, très très clairement, l'impact du Brexit et du protocole car il y aura des produits manquants sur les étagères", a-t-il prévenu.

Avant M&S, les distributeurs britanniques Tesco, Sainsbury's et Asda s'étaient déjà alarmés de cette situation.

(Reportage Kate Holton; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !