»
»
»
Consultation

Brexit: La solution est à Londres, l’UE doit avancer, dit Macron

Brexit: La solution est à Londres, l’UE doit avancer, dit Macron
Crédit photo © Reuters

NAIROBI (Reuters) - La solution à l’impasse sur le Brexit est à Londres et l'Europe doit quant à elle continuer à avancer, a déclaré mercredi Emmanuel Macron, au lendemain d'un nouveau rejet de l'accord de retrait par la Chambre des communes britannique.

Le président français s'est montré ouvert à un report de courte durée de la date de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, s'il s'agit effectivement de sortir, alors qu'il faudrait selon lui que Londres trouve des arguments pour repousser cette date à une échéance plus lointaine.

"Si les Britanniques demandent un nouveau délai, cela peut être un délai technique pour mettre en oeuvre une sortie (...) mais si un délai additionnel était demandé, il faudrait alors qu’on nous explique pour quoi en faire, et en particulier qu’il apporte quelque chose, et donc que ça ne soit pas pour renégocier un accord que nous avons déjà négocié", a-t-il dit lors d'une conférence de presse, à Nairobi (Kenya).

"La solution à l’impasse actuelle est à Londres, l’Europe doit continuer à avancer", a-t-il ajouté. Côté européen, "nous ne devons pas perdre de temps parce que le monde, lui, ne nous attend pas", a poursuivi le président français.

Les députés britanniques sont appelés à voter ce mercredi sur la possibilité de quitter l'Union sans aucun accord le 29 mars ou s'il faut exclure cette hypothèse.

Le vote est prévu aux alentours de 19h00 GMT mercredi et il est probable que les députés voteront contre l'hypothèse d'un "no deal" à la date prévue pour le divorce.

(John Irish à Nairobi et Jean-Baptiste Vey à Paris, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com