»
»
»
Consultation

Boeing dit avoir terminé la mise à jour logicielle du 737 MAX

Boeing dit avoir terminé la mise à jour logicielle du 737 MAX
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - Boeing a annoncé jeudi avoir terminé la mise à jour logicielle de ses avions 737 MAX, immobilisés au sol depuis la mi-mars après deux catastrophes aériennes.

Dans un communiqué, le groupe ajoute avoir complété aussi ses essais sur simulateur et des tests en vol du logiciel anti-décrochage MCAS.

A ce jour, 207 vols ont permis de tester pendant plus de 360 heures le logiciel mis à jour, a précisé l'avionneur qui va maintenant reprendre contact avec la FAA, l'administration américaine de l'aviation civile, en vue d'une nouvelle certification de l'appareil.

Il n'a pas fourni de date pour cette prochaine étape.

La FAA a prévu une réunion le 23 mai à Fort Worth, au Texas, avec des régulateurs du monde entier pour faire le point sur les adaptations apportées par Boeing et la formation des pilotes.

Il a précisé jeudi que le groupe n'avait pas encore soumis son produit mis à jour pour certification. Mercredi, Dan Elwell, le directeur général par intérim de la FAA, a dit penser que la demande serait déposée prochainement.

"Nous sommes confiants dans le fait que le 737 MAX avec le logiciel MCAS mis à jour sera l'un des avions les plus sûrs qu'il n'ait jamais été donné de voler", écrit Boeing dans son communiqué. "Ces accidents n'ont fait que renforcer notre attachement à nos valeurs, y compris la sécurité, la qualité et l'intégrité, car nous savons que des vies en dépendent."

Deux catastrophes aériennes impliquant des Boeing 737 MAX se sont produites en octobre en Indonésie puis le 10 mars en Ethiopie, faisant 356 morts au total. Le bimoteur vedette de Boeing est cloué au sol depuis ce deuxième crash.

L'action Boeing, en baisse de 17% depuis cette date, a gagné 2,36% à Wall Street en réaction aux annonces du constructeur.

(Tamara Mathias à Bangalore, Véronique Tison pour le service français, édité par Henri-Pierre André)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com