Boeing détecte un nouveau défaut de production du Dreamliner 787

Boeing détecte un nouveau défaut de production du Dreamliner 787
Boeing détecte un nouveau défaut de production du Dreamliner 787
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Boeing et les régulateurs américains ont déclaré jeudi que certaines pièces en titane du 787 Dreamliner ont été fabriquées de manière défectueuse au cours des trois dernières années, le dernier souci en date rencontré par l'avionneur américain dans la production de son appareil gros-porteur.

Ce défaut concernant la qualité des pièces n'affecte pas la sécurité immédiate des vols opérés avec ce modèle, ont précisé Boeing et l'administration de l'aviation civile américaine (FAA).

L'avionneur a indiqué que les pièces ont été fournies par Leonardo SpA, lequel s'est procuré les produits auprès de Manufacturing Processes Specification (MPS), firme basée en Italie. MPS n'est plus désormais un fournisseur de Leonardo, a fait savoir Boeing, dont le titre a reculé de 1,3% tandis que l'action Leonardo a récemment reculé de 5,5%.

Leonardo a décliné une demande de commentaire. Aucun commentaire n'a été obtenu dans l'immédiat auprès de MPS.

Parmi les pièces défectueuses figurent des raccords contribuant à sécuriser la poutrelle dans une section de fuselage, et d'autres raccords et agrafes.

Boeing a déclaré que les appareils qui n'ont pas été encore livrés seraient retravaillés si nécessaire.

(Reportage David Shepardson à Washington et Sanjana Shivdas à Bangalore; version française Jean Terzian, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !