»
»
»
Consultation

BNP se développe en Pologne en achetant des actifs de Raiffeisen

BNP se développe en Pologne en achetant des actifs de Raiffeisen

Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - BNP Paribas a annoncé mardi le rachat de l'essentiel des activités de sa concurrente autrichienne Raiffeisen Bank International en Pologne, une opération qui permettra à la banque de la rue d'Antin de conforter sa position de sixième banque du pays.

Ces activités, rachetées pour un montant de 3,25 milliards de zlotys (775 millions d'euros), seront fusionnées avec la filiale de BNP Paribas en Pologne, BGZ BNP Paribas, à qui seront apportés environ 4,5 milliards d'euros de crédits aux particuliers et 8,1 milliards de dépôts et lui permettront de faire passer sa part de marché de 5% à 6%.

La banque autrichienne a précisé dans un communiqué que le prix de cession représentait environ 0,95 fois la valeur comptable tangible des actifs.

Cette acquisition permettra d'avoir une clientèle plus jeune et plus souvent située dans les grandes villes, alors même que l'économie polonaise est l'une des plus dynamiques d'Europe.

"En combinant les forces de BGZ BNP Paribas avec les actifs et la culture d’entreprise des activités coeur de Raiffeisen Bank Polska, le groupe BNP Paribas va devenir en Pologne une banque de référence sur tous les segments de marché, du crédit à la consommation à la banque privée et du financement des PME aux activités de CIB (banque de financement et d'investissement, NDLR)," souligne Jean-Laurent Bonnafé, directeur général de BNP Paribas dans un communiqué.

Raiffeisen conserve un portefeuille de crédits en devises étrangères, essentiellement en francs suisses, à la demande du régulateur polonais, qui a exigé que ce type d'actifs risqués reste entre les mains de leur propriétaire actuel afin de ne pas fragiliser le système bancaire du pays.

BNP Paribas note que l'opération devrait avoir un impact négatif de 10 points de base sur son ratio de solvabilité common equity tier 1, ajoutant qu'elle se traduirait par une amélioration d'environ 1% de son bénéfice net par action en 2020.

Des sources au fait des discussions avaient déjà évoqué jeudi la possibilité de cette transaction, qui selon la banque française, devrait être finalisée au quatrième trimestre de l'année.

Fortement implantée en Europe sur ses quatre marchés "domestiques" (France, Belgique, Italie et Luxembourg), BNP Paribas entend également renforcer ses activités et ses parts de marché dans des pays européens comme l'Allemagne, pays de l'UE jugé stratégique par la banque, ou encore la Pologne.

A 11h57, le titre BNP gagnait 0,59% à 61,22 euros, BGZ 2,62% à 62,6 euros tandis que Raiffeisen cédait -1,95% à 26,59 euros.

(Benoit Van Overstraeten et Jean-Michel Bélot, édité par Matthieu Protard)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com