Birmanie : L'Onu craint une "attaque imminente" de l'armée

Birmanie : L'Onu craint une "attaque imminente" de l'armée
Birmanie : L'Onu craint une 'attaque imminente' de l'armée
Crédit photo © Reuters

par Emma Farge

GENÈVE (Reuters) - Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a dit vendredi craindre une attaque imminente de l'armée birmane contre les opposants à la junte, alors que des armes lourdes et des troupes ont été déployées en plusieurs zones où internet a été coupé.

L'armée a intensifié ses attaques le mois dernier dans l'Etat Chin et d'autres régions (Sagaing, Magway) pour y débusquer la résistance armée, a déclaré Ravina Shamdasani, la porte-parole du HCDH, parlant de meurtres et de maisons incendiées.

"Ces derniers jours, nous avons assisté à un véritable renforcement, à un déploiement substantiel d'armes lourdes et de troupes dans ces zones", a-t-elle précisé lors d'un briefing à Genève.

L'Onu se dit "très alarmée et préoccupée par l'imminence d'une attaque, une attaque très grave contre la population civile".

Interrogé à ce sujet, un porte-parole de la junte au pouvoir en Birmanie n'avait pas répondu dans l'immédiat.

La Birmanie est en proie à des troubles depuis le coup d'État militaire du 1er février dernier. Selon des estimations d'organisations locales citées par Shamdasani, 1.120 personnes ont depuis été tuées par les forces de sécurité lors de la répression des grèves et des manifestations pro-démocratie.

La junte affirme que ces chiffres sont exagérés et que des membres de ses forces de sécurité ont également été tués.

(Reportage Emma Farge; version française Diana Mandiá, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !