Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Biélorussie : L'UE pourrait imposer de nouvelles sanctions, selon un ministre polonais

Biélorussie : L'UE pourrait imposer de nouvelles sanctions, selon un ministre polonais
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - L'Union européenne (UE) pourrait imposer de nouvelles sanctions à la Biélorussie après la condamnation par Minsk de deux journalistes pour avoir filmé des manifestations, a rapporté mardi l'agence de presse polonaise PAP en citant le ministre polonais des Affaires étrangères, Zbigniew Rau.

Plus de 33.000 personnes ont été arrêtées en Biélorussie dans le cadre d'une violente campagne de répression des manifestations contre le régime du président Alexandre Loukachenko.

L'annonce de la réélection le 9 août dernier d'Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans, a déclenché un mouvement de contestation en Biélorussie, les opposants au président, soutenus par les pays occidentaux, dénonçant un scrutin entaché de fraudes.

"Malheureusement, la situation en Biélorussie est en constante détérioration, de sorte que de nouvelles sanctions sont susceptibles d'être imposées. La liste des prisonniers politiques s'allonge : deux journalistes de Belsat viennent d'y être ajoutées", a déclaré Zbigniew Rau selon PAP.

La semaine dernière, deux journalistes de la chaîne de télévision polonaise d'information Belsat ont été condamnées par un tribunal biélorusse à deux ans de prison pour avoir filmé des manifestations contre Alexandre Loukachenko.

Katsiaryna Andreïeva, âgée de 27 ans, et Darya Tchoultsova, âgée de 23 ans, ont été arrêtées dans un appartement en novembre, d'où elles filmaient des manifestations à la suite de la mort d'un protestataire, tué quelques jours auparavant.

L'UE a décidé en décembre un troisième cycle de sanctions contre la Biélorussie; 88 personnes et sept entités sont désormais visées par un gel de leurs avoirs et des interdictions d'entrée sur le territoire européen. La Grande-Bretagne, le Canada et les Etats-Unis ont aussi imposé des sanctions à l'encontre de hauts responsables biélorusses.

(Agnieszka Barteczko, version française Laura Marchioro, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !