Biden va défendre de nouvelles mesures pour contenir la pandémie

Biden va défendre de nouvelles mesures pour contenir la pandémie
Biden va défendre de nouvelles mesures pour contenir la pandémie
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden présentera ce jeudi de nouvelles mesures pour contenir la pandémie de COVID-19 aux Etats-Unis, où les contaminations continuent de grimper dans certaines régions en dépit d'une vaste campagne de vaccination.

Le dirigeant démocrate détaillera des propositions envisagées par son administration pour élargir encore la vaccination, améliorer la protection des personnes vaccinées et maintenir les écoles ouvertes, a précisé la porte-parole de la Maison blanche Jen Psaki.

Dans son allocution, Joe Biden abordera aussi la question du nombre insuffisant de tests de dépistage, des dispositifs de protection contre les effets négatifs de la crise sanitaire sur l'activité économique et de l'amélioration des soins pour les patients COVID, a-t-elle ajouté.

Joe Biden, qui s'exprimera à 17h00 à Washington (21h00 GMT), entend "s'adresser directement aux personnes vaccinées et à leur frustration, et il souhaite leur exposer la manière dont nous allons consolider les mesures déjà prises pour maîtriser ce virus et dont nous allons revenir à une sorte de normalité dans le pays", a déclaré Jen Psaki.

Un peu plus de 53% des Américains ont reçu un schéma vaccinal complet, dont près de 66% de la population adulte, selon les chiffres des CDC (Centres de contrôle et de prévention des maladies).

Avec 160.000 nouvelles infections par jour, le pays est "toujours en situation de pandémie", a déclaré au site web d'information Axios le Dr Anthony Fauci, spécialiste en maladies infectieuses et principal conseiller médical de Joe Biden.

"Il faut passer bien en dessous des 10.000 (nouveaux cas) pour commencer à se sentir à l'abri", a-t-il ajouté.

Alors que de nombreux Américains restent rétifs à la vaccination, la Maison blanche a déjà prévu d'offrir un rappel d'injection aux personnes déjà pleinement vaccinées.

Jen Psaki a également déclaré que la Maison blanche souhaitait faciliter l'accès aux tests de dépistage, alors que le groupe Abbott Laboratories et d'autres fabricants de tests s'efforcent actuellement de relancer leur production, qu'ils avaient progressivement réduite ces derniers mois.

"Il est difficile de trouver un test (...). Il faut qu'ils soient plus disponibles et accessibles dans tout le pays", a souligné Jen Psaki.

La Maison blanche rappelle que le gouvernement fédéral ne peut imposer l'obligation vaccinale à tous les secteurs d'activité mais qu'elle l'encourage dans les écoles ou encore les entreprises.

(Reportage Trevor Hunnicutt, avec la contribution de Susan Heavey; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !