Biden reçoit Scholz et accuse le Congrès US de "négligence" envers l'Ukraine

Biden reçoit Scholz et accuse le Congrès US de "négligence" envers l'Ukraine
  • 42
Biden reçoit Scholz et accuse le Congrès US de "négligence" envers l'Ukraine
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Le président Joe Biden a estimé vendredi que le Congrès se rendrait coupable d'une "quasi-négligence criminelle" s'il n'approuvait l'aide militaire à l'Ukraine tout en félicitant le chancelier Olaf Scholz pour le soutien apporté par l'Allemagne à Kyiv.

Olaf Scholz, qui a été reçu à la Maison blanche par Joe Biden, a dit voir un signe d'espoir dans la décision du Sénat américain de se prononcer prochainement sur un projet de loi de 95,34 milliards d'aide en faveur de l'Ukraine, d'Israël et de Taïwan, après le rejet par les républicains d'un compromis prévoyant un durcissement de la politique d'immigration.

Le président des Etats-Unis a déclaré que le refus du Congrès d'accorder cette aide vitale à l'Ukraine pour contrer l'invasion russe serait "proche de la négligence criminelle", alors que les républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, continuent de s'y opposer à l'instigation de Donald Trump.

Olaf Scholz a de son côté vanté le rôle majeur joué par Berlin pour soutenir militairement l'Ukraine et s'est félicité de l'accord conclu récemment au niveau européen pour apporter une aide financière durable à Kyiv, invitant les élus américains à suivre cet exemple.

A lire aussi...Comptage

"J'espère que le Congrès, la Chambre (des représentants), vous suivront et se décideront en faveur de l'octroi du soutien nécessaire" à l'Ukraine, a déclaré le chancelier allemand à son hôte.

(Reportage de Jeff Mason et Andreas Rinke, version française Tangi Salaün)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité