Biden et Merkel promettent de raviver les liens USA-Allemagne

Biden et Merkel promettent de raviver les liens USA-Allemagne
Crédit photo © Reuters

par Andrea Shalal et Jeff Mason

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Joe Biden a accueilli jeudi à la Maison blanche la chancelière allemande Angela Merkel, avec laquelle il devait discuter de désaccords sur la Chine et la Russie, alors que Washington et Berlin cherchent à raviver des liens mis à mal durant le mandat de l'ex-président américain Donald Trump.

S'ils sont des alliés importants au sein de l'Otan, les Etats-Unis et l'Allemagne sont en désaccord sur un éventail de dossiers compliqués, dont l'oléoduc Nord Stream 2 en cours de construction entre la Russie et l'Allemagne - un projet que Washington dénonce comme possiblement nuisible pour l'Ukraine et comme à même de rendre l'Europe plus dépendante du gaz russe.

Les gouvernements américain et allemand n'ont pas non plus la même vision s'agissant des partenariats avec la Chine sur des projets commerciaux, et un conflit est apparu lorsque Berlin s'est opposé à la volonté de Washington de lever temporairement les brevets sur les vaccins contre le COVID-19 afin d'accélérer leur production.

Joe Biden, 78 ans, et Angela Merkel, 66 ans, qui se connaissent et collaborent depuis des années, partagent le même avis sur un ensemble de questions plus larges.

Tous deux veulent aussi renforcer les relations transatlantiques, mises à mal par l'ancien président américain Donald Trump qui s'en est régulièrement pris aux plus proches alliés des Etats-Unis.

"La coopération entre les Etats-Unis et l'Allemagne est forte et nous espérons poursuivre cela, et je suis confident que nous le ferons", a dit Joe Biden en entame d'un entretien avec Angela Merkel dans le Bureau ovale qui a duré bien plus d'une heure.

Notant que la chancelière allemande, au pouvoir depuis 2005, s'était rendue de nombreuses fois dans le Bureau ovale, le locataire démocrate de la Maison blanche l'a qualifiée de "grande amie, amie personnelle et amie des Etats-Unis".

"RELATION INDISPENSABLE"

Au cours de ce qui constituait la première visite à Washington d'un dirigeant européen depuis que Joe Biden a pris ses fonctions en janvier dernier, Angela Merkel a exprimé l'importance qu'elle accordait à l'amitié entre les deux pays, soulignant le rôle des Etats-Unis dans la construction d'une Allemagne libre et démocratique après la Deuxième Guerre mondiale.

Il était prévu que les deux dirigeants discutent des menaces pour la démocratie à travers le monde, de la lutte contre les attaques informatiques de la Russie et ses agression territoriales dans l'Est de l'Europe, ainsi que des efforts de la Chine pour dominer le secteur des technologies avancées.

La fin de la pandémie et la lutte contre le changement climatique devaient également être évoqués, avaient aussi indiqué des représentants américains et allemands avant la réunion.

Joe Biden et Angela Merkel disposent de peu de temps pour collaborer, alors que la chancelière allemande quittera le pouvoir à l'issue des élections fédérales de septembre.

Malgré tout, la relation entre les deux pays est "indispensable" pour Washington, compte tenu du rôle de l'Allemagne en tant que première économie d'Europe et alliée de l'Otan, a noté John Emerson, ancien ambassadeur en Allemagne sous l'administration de Barack Obama.

En entame de sa visite, Angela Merkel a pris part à un petit-déjeuner avec la vice-présidente Kamala Harris. Elle devait dans la soirée dîner avec le couple Biden à la Maison blanche, où étaient aussi conviés entre autres les anciens secrétaires d'Etat américain Colin Powell et Hillary Clinton ainsi que les chefs de file des républicains au Sénat et à la Chambre des représentants.

(Reportage Andrea Shalal et Jeff Mason, avec la contribution d'Arshad Mohammed à Washington et d'Andreas Rinke et Joseph Nasr à Berlin; version française Kate Entringer et Jean Terzian)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !