Bernie Sanders étrille le président d'Amazon lors d'une audition au Sénat

Bernie Sanders étrille le président d'Amazon lors d'une audition au Sénat
Bernie Sanders étrille le président d'Amazon lors d'une audition au Sénat
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Le président de la commission du Budget du Sénat américain, Bernie Sanders, a critiqué jeudi Amazon et son président lors d'une audition sur les pratiques de l'entreprise, tout en poussant la Maison blanche à mettre fin aux contrats gouvernementaux avec le détaillant.

"Amazon a fait tout ce qui était possible - légal et illégal - pour faire échouer les efforts de syndicalisation", a déclaré Sanders. Il s'est ensuite adressé au président d'Amazon, Jeff Bezos, qui avait été invité à témoigner mais ne s'est pas présenté.

"Étant donné toute votre richesse, de combien avez-vous besoin ? Pourquoi faites-vous tout ce qui est en votre pouvoir, y compris enfreindre la loi, pour refuser aux travailleurs d'Amazon le droit d'adhérer à un syndicat afin qu'ils puissent négocier de meilleurs salaires, de meilleures conditions de travail et de meilleurs avantages ?", a demandé Bernie Sanders. "De combien avez-vous besoin ?"

Amazon n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

La commission entend le témoignage de plusieurs personnes, dont Christian Smalls, qui dirige l'Amazon Labor Union et a soutenu la campagne de Bernie Sanders visant à pousser la Maison blanche à mettre fin aux contrats fédéraux avec les entreprises comme Amazon qui sont accusées de pratiques de travail déloyales.

"Nous ne pouvons pas permettre à Amazon ou à tout autre employeur de recevoir l'argent des contribuables s'ils se livrent à des pratiques illégales de démantèlement des syndicats et nient les droits des travailleurs", a déclaré Christian Smalls dans une déposition écrite.

Le président général du syndicat des conducteurs routiers américains, Sean O'Brien, et Greg LeRoy, directeur exécutif du centre de ressources Good Jobs First, témoigneront également.

Plus tard dans la journée, la vice-présidente américaine Kamala Harris organisait une réunion à la Maison blanche avec Christian Smalls et les dirigeants syndicaux qui cherchent à représenter les salariés d'Amazon, de Starbucks Corp et d'autres employeurs.

(Reportage David Shepardson et Nandita Bose à Washington, version française Augustin Turpin)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !