»
»
»
Consultation

Au moins 222 morts dans un tsunami en Indonésie

Au moins 222 morts dans un tsunami en Indonésie
Crédit photo © Reuters

par Johan Purnomo et Adi Kurniawan

PANDEGLANG, Indonésie (Reuters) - Un tsunami provoqué par une éruption volcanique a fait au moins 222 morts et plus de 840 blessés sur les îles indonésiennes de Java et de Sumatra, selon un bilan toujours provisoire communiqué dimanche par les autorités.

La déferlante a été provoquée par un glissement de terrain sous-marin dû à l'activité du volcan insulaire Anak Krakatoa, et exacerbée par la l'amplitude des marées anormalement élevée en raison de la pleine lune.

Des centaines d'habitations ont été "fortement endommagées" par le passage du tsunami, survenu presque sans laisser le temps d'alerter les populations des rivages du détroit de la Sonde, et des milliers de personnes ont dû se réfugier sur des positions plus élevées.

Dimanche à 17h40 locales (10h40 GMT), l'agence de lutte contre les catastrophes naturelles a révisé son bilan provisoire à 222 morts, 843 blessés et 28 personnes disparues. Le vice-président indonésien, Jusuf Kalla, a toutefois prévenu lors d'une conférence de presse que ce bilan "risque de s'alourdir".

Le tsunami a notamment emporté une scène de concert montée sur la plage de Tanjung Lesung pour une fête de fin d'année. Quatre membres du groupe Seventeen, qui se produisait alors devant 200 spectateurs, ont péri, et un autre est porté disparu.

Des habitants des zones côtières ont raconté n'avoir perçu aucun signe précurseur de la catastrophe - comme un reflux de la mer ou un séisme - avant que les vagues de deux à trois mètres de haut ne se mettent à déferler.

ENFANT DU KRAKATOA

Les autorités ont prévenu les habitants et les touristes des régions riveraines du détroit de la Sonde, qui sépare Java et Sumatra, de ne pas s'approcher des plages et que l'alerte forte marée restait en vigueur jusqu'à mardi.

Des images de télévisions locales montrent des routes bloquées par les débris de maisons dévastées par le tsunami, des voitures et des arbres retournées.

L'Anak Krakatoa est entré en éruption samedi soir peu après 21h00 locales et le tsunami a frappé les côtes 30 minutes plus tard, selon les données de l'Agence de météorologie, climatologie et géophysique d'Indonésie.

Ce volcan crachait de la lave et des cendres depuis plusieurs mois.

En 1883, une éruption du volcan Krakatoa avait fait plus de 36.000 morts. Anak Krakatoa, qui signifie "enfant du Krakatoa", est l'île qui a surgi dans le secteur naguère occupé par le Krakatoa, lequel a disparu lors de l'éruption de 1883. Ce nouveau volcan-île est apparu en 1927 et a grandi depuis lors.

Le 26 décembre 2004, un séisme de magnitude 9,5 a provoqué un tsunami géant qui a tué 226.000 personnes le long des côtes de l'océan Indien, dont plus de 126.000 en Indonésie.

(Wilda Asmarini et Tabita Diela; avec Jessica Damiana et Gayatri Suroyo; Arthur Connan et Eric Faye pour le service français)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com