Attaque du Capitole-Des "Oath Keepers" coupables de complot séditieux

Attaque du Capitole-Des "Oath Keepers" coupables de complot séditieux
Attaque du Capitole-Des 'Oath Keepers' coupables de complot séditieux
Crédit photo © Reuters

par Sarah N. Lynch

WASHINGTON (Reuters) - Quatre membres du groupe d'extrême droite Oath Keepers ("Gardiens du serment") ont été reconnus par un jury lundi coupables de complot de sédition, une nouvelle victoire pour les procureurs fédéraux dans leur volonté de faire condamner les responsables de l'assaut contre le Capitole.

Ce verdict marque l'épilogue du deuxième procès d'ampleur contre des membres du groupe extrémiste pour leur implication dans l'attaque meurtrière contre le Capitole à Washington le 6 janvier 2021.

Des milliers de partisans de l'ancien président américain Donald Trump, alors toujours locataire de la Maison blanche, avaient envahi le bâtiment du Congrès avec l'objectif d'empêcher la certification de la victoire de Joe Biden lors de l'élection présidentielle de novembre 2020.

Il est rare que les procureurs fédéraux inculpent des suspects pour conspiration séditieuse, qui est punie d'une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans d'emprisonnement.

David Moerschel, Joseph Hackett, Roberto Minuta et Edward Vallejo devront rester en résidence surveillée jusqu'au prononcé du verdict, dont la date n'a pas encore été communiquée.

Les Oath Keepers sont un groupe d'activistes extrémistes qui pensent que le gouvernement fédéral empiète sur leurs droits. Ils s'évertuent à recruter en priorité d'anciens et d'actuels membres de la police, de l'armée et des services de secours.

Plus de 950 personnes, dont des membres d'autres groupes d'extrême droite comme les "Proud Boys", ont été inculpés par les procureurs fédéraux pour leur participation dans l'assaut contre le Capitole.

(Reportage Sarah N. Lynch; version française Jean Terzian)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !