Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Attaque à Djeddah : Le consulat de France appelle à la vigilance maximale

Attaque à Djeddah : Le consulat de France appelle à la vigilance maximale

RYAD/PARIS (Reuters) - Une attaque à l'engin explosif au cimetière non musulman de Djeddah, en Arabie saoudite, a blessé mercredi deux personnes, un employé du consulat grec et un agent de sécurité saoudien, a fait savoir le gouvernorat de La Mecque cité par la télévision.

Le ministère français des Affaires étrangères a précisé que l'attentat avait eu lieu lors d'une cérémonie commémorative de l'armistice du 11 novembre 1918, organisée par l'ambassade de France dans la ville portuaire. Plusieurs ambassades étrangères y participaient et un engin explosif a été détonné, a dit le gouvernement français.

A Athènes, un responsable gouvernemental avait fait état dans la matinée de quatre blessés légers.

Le consulat français à Djeddah a appelé les Français résidents ou de passage en Arabie saoudite "à faire preuve de vigilance maximale".

"Il convient en particulier de faire preuve de discrétion, de se tenir à l'écart de tout rassemblement et d'être prudent à l'occasion des déplacements", dit le communiqué, qui a été adressé aux ressortissants français présents dans la ville arabe.

Le consulat invite également les citoyens français de passage à s'enregistrer sur la plateforme Ariane, un service permettant aux ressortissants français à l'étranger de se signaler auprès du ministère des Affaires étrangères à des fins de sécurité, afin de recevoir des alertes en fonction de la zone dans laquelle ils se trouvent.

Le ministère français des Affaires étrangères a condamné mercredi le "lâche attentat" commis à Djeddah.

"La cérémonie annuelle commémorant la fin de la Première Guerre mondiale a été la cible d'une attaque à l'engin explosif ce matin au cimetière de Djeddah", a précisé le Quai d'Orsay dans une déclaration à la presse.

"Les ambassades qui étaient associées à cette commémoration, condamnent fermement ce lâche attentat que rien ne saurait justifier", poursuit le Quai.

"Elles appellent les autorités saoudiennes à faire toute la lumière sur cet attentat et à identifier et poursuivre ses auteurs."

Cette attaque est le deuxième incident survenu à Djeddah en deux semaines après qu'un assaillant armé d'un couteau a attaqué un vigile du consulat de France le 29 octobre dernier.

(John Irish à Paris et Marwa Rashad à Riyad, avec Raya Jalabi à Beyrouth et Lefteris Papadimas à Athènes, version française Henri-Pierre André et Diana Mandiá)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !