Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Athènes invite la Turquie à la discussion, demande la cessation des "provocations"

Athènes invite la Turquie à la discussion, demande la cessation des "provocations"
Crédit photo © Reuters

ATHÈNES (Reuters) - Le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a déclaré vendredi que son pays débuterait les pourparlers avec la Turquie sur le conflit concernant les frontières maritimes dans l'est de la Méditerranée une fois que les "provocations" turques auront cessé.

Les tensions se sont exacerbées le mois dernier après l'envoi par la Turquie d'un navire d'études sismiques dans une zone disputée suivant la conclusion d'un accord maritime entre la Grèce et l'Egypte qui, selon les turcs, empiète sur son propre plateau continental.

La Grèce "peut et veut discuter la délimitation des zones maritimes en mer Égée [...] sur la base du droit international. Mais pas sous la menace", a déclaré Mitsotakis lors d'une rencontre avec le diplomate chinois Yang Jiechi, en visite à Athènes. "Laissons les menaces de côté pour que les pourparlers puissent commencer."

Les propos de Mitsotakis surviennent le lendemain d'une déclaration de Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN, annonçant le début des négociations entre les deux pays en conflit.

La Turquie soutient l'initiative prise par l'OTAN, ajoutant que le problème à résoudre se situait plus dans la manière dont les mesures ont été gérées par les armées respectives que dans des conflits bilatéraux.

(Angeliki Koutantou, version française Olivier Cherfan, édité par Blandine Hénault)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !