ASML dépasse les attentes au T4, anticipe une croissance en 2023

ASML dépasse les attentes au T4, anticipe une croissance en 2023

VELDHOVEN, Pays-Bas, 25 janvier (Reuters) - ASML Holding a fait état mercredi d'un bénéfice dépassant les attentes au quatrième trimestre et prévoit une augmentation de plus de 25% de son chiffre d'affaires en 2023, malgré la possibilité de nouvelles restrictions sur ses exportations vers la Chine.

Le fabricant d'équipements pour la production de semi-conducteurs a du mal à répondre à la demande, car ses principaux clients, TSMC, Samsung et Intel , mènent tous des expansions majeures.

L'entreprise a fait savoir que son carnet de commandes avait atteint un niveau record de 40 milliards d'euros à la fin de l'année.

Les analystes de Credit Suisse estiment que ce bénéfice pourrait être "perçu négativement" par le marché, étant donné les récents rebonds du cours de l'action de la société, en hausse de 22% en janvier et de 55% par rapport aux plus bas d'octobre.

"Toutefois, les perspectives structurelles d'ASML restent inchangées", ont-ils ajouté dans une note.

Le titre ASML reculait de 1,7% à 08h50 GMT à la Bourse d'Amsterdam.

Bien que les perspectives économiques pour 2023 soient assombries par les inquiétudes sur l'économie et les stocks en hausse de semi-conducteurs, les clients anticipent une amélioration des conditions vers la fin de l'année et un redressement de l'économie chinoise avec la fin des mesures de restrictions, a déclaré le président-directeur général Peter Wennink.

"Cela signifie que la demande est toujours supérieure à ce que nous pouvons fabriquer", a-t-il déclaré.

Le président américain Joe Biden et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte ont discuté la semaine dernière d'éventuelles nouvelles restrictions à l'exportation sur certaines des ventes d'ASML à des clients en Chine en raison de problèmes de sécurité.

La société basée à Veldhoven, aux Pays-Bas, a annoncé un bénéfice net de 1,82 milliard d'euros pour le quatrième trimestre, contre 1,77 milliard un an plus tôt, et un chiffre d'affaires de 6,43 milliards d'euros.

Ce résultat est supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur un bénéfice net de 1,70 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires de 6,38 milliards, selon les données de Refinitiv. (Reportage Toby Sterling ; version française Jean Rosset, édité par Kate Entringer)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !