Argentine : L'opposition porte un coup aux péronistes lors des primaires de mi-mandat

Argentine : L'opposition porte un coup aux péronistes lors des primaires de mi-mandat
Argentine : L'opposition porte un coup aux péronistes lors des primaires de mi-mandat
Crédit photo © Reuters

BUENOS AIRES (Reuters) - Le principal parti d'opposition argentin a porté un coup dimanche aux péronistes au pouvoir, remportant les primaires de mi-mandat, un indicateur important de la façon dont les électeurs voteront lors des élections prévues en novembre.

Les conservateurs sont arrivés en tête dans la région de Buenos Aires - la plus peuplée du pays - y remportant 84% des voix.

D'autres résultats ont montré un recul du parti au pouvoir qui, s'il se répétait lors des élections du 14 novembre, pourrait faire perdre au gouvernement sa majorité au Sénat et renforcer sa position minoritaire à la Chambre des députés.

La plupart des candidats étant déjà connus, ces primaires font office de répétition générale avant les élections de novembre, où 127 des sièges de la Chambre des députés, sur 257, sont à pourvoir, ainsi que 24 des 72 sièges du Sénat.

De nombreux électeurs se disent déçus par les principaux partis politiques. Une longue récession, une inflation galopante et un taux de pauvreté qui a atteint 42% ont nui au soutien de la population au gouvernement, malgré les récents signes de reprise économique et la baisse des cas de coronavirus.

(Reportage Nicolas Misculin et Jorge Otaola, avec Agustin Geist, Eliana Raszewski et Lucila Sigal; version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !