»
»
»
Consultation

AMS et Infineon prudents sur leurs perspectives

AMS et Infineon prudents sur leurs perspectives
Crédit photo © Reuters

VIENNE/FRANCFORT (Reuters) - Les fabricants de semi-conducteurs AMS et Infineon Technologies se sont montrés prudents mardi sur leurs perspectives en raison notamment de la faiblesse persistante de la demande dans les smartphones.

Vers 11h40 GMT, l'action AMS reculait quelque 12,5%, accusant la plus forte baisse aussi bien de l'indice Stoxx 600, qui gagne de son côté 0,96%, que de l'indice regroupant les valeurs technologiques européennes (+0,88%).

En revanche, après avoir perdu plus de 2% en début de séance, le titre Infineon progressait de plus de 1%, les investisseurs ayant été quelque peu rassurés par les propos du groupe allemand sur un retour à la croissance au second semestre.

AMS, spécialiste autrichien des capteurs, fournisseur entre autres d'Apple, s'attend lui à une baisse de plus de 20% de son chiffre d'affaires du premier trimestre à 350-390 millions de dollars. La marge opérationnelle du trimestre en cours devrait revenir à moins de 5% contre 13% sur les trois derniers mois de 2018, caractérisé par un chiffre d'affaires de 491 millions.

AMS, qui avait déjà abaissé ses prévisions en novembre, a ajouté mardi qu'il ne verserait pas de dividende en espèces au titre de l'exercice 2018 afin de renforcer sa position en 2019.

"Au regard du manque de visibilité sur 2019, il n'est pas certain que ce soit la dernière révision à la baisse des objectifs", écrivent les analystes de JP Morgan.

"Nous pensons que les perspectives de la société sur les capteurs 3D de détection restent faibles, si bien que la tendance sur les revenus et la marge devraient rester sous pression", notent pour leur part les analystes de Liberum.

Les capteurs d'AMS sont notamment présents dans le système de reconnaissance faciale des iPhone 3D et les analystes estiment qu'Apple compte pour environ 45% du chiffre d'affaires de la société.

MARCHÉS DIFFICILES

La prudence d'AMS renforce les craintes d'un ralentissement dans le secteur des semi-conducteurs après les avertissements d'Apple, de Samsung et de Taiwan Semiconductor Manufacturing (TSMC) le mois dernier, sur fond de stagnation de la demande des smartphones et de ralentissement de l'économie chinoise.

Infineon a également revu à la baisse sa prévision de croissance du chiffre d'affaires 2018-2019, ramenée à 9%, et va réduire ses investissements en raison d'un "environnement commercial de plus en plus difficile".

Le groupe allemand a précisé mardi que son chiffre d'affaires avait baissé de 4% en glissement trimestriel à 1,97 milliard d'euros au titre de son premier trimestre fiscal, juste au-dessus du consensus Reuters qui était de 1,96 milliard.

Infineon s'attend à un deuxième trimestre difficile en raison notamment d'une baisse de la demande dans les smartphones et les serveurs pour centres de données, avant un rebond au second semestre.

La demande va repartir grâce à la réduction des stocks, selon Infineon.

"Cela nous donne confiance dans le fait que nous allons renouer avec la croissance au second semestre, malgré une visibilité réduite", a dit aux analystes le président du directoire Reinhard Ploss lors d'une conférence téléphonique.

Infineon fournit des puces pour l'automobile, les serveurs, la téléphonie mobile et les éoliennes. Comme d'autres fondeurs, le groupe souffre du ralentissement économique en Chine et des tensions commerciales, qui ont affecté le marché automobile où il est particulièrement exposé.

(Kirsti Knolle et Douglas Busvine; Claude Chendjou, édité par Benoît Van Overstraeten)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com