Allemagne : Une grève sur les salaires bloque tous les vols à l'aéroport de Berlin

Allemagne : Une grève sur les salaires bloque tous les vols à l'aéroport de Berlin
Allemagne : Une grève sur les salaires bloque tous les vols à l'aéroport de Berlin
Crédit photo © Reuters

BERLIN (Reuters) - Tous les vols ont été annulés mercredi à l'aéroport de Berlin-Brandebourg, qui dessert la capitale allemande, a indiqué l'opérateur, en raison d'une grève du personnel sur fond de revendications salariales.

Environ 300 décollages et atterrissages avec près de 35.000 passagers étaient initialement prévus ce mercredi. La grève a commencé vers 3h30 du matin (2h30 GMT).

Le syndicat allemand Verdi a appelé le personnel des services au sol, de la sécurité aérienne et de l'entreprise aéroportuaire à la grève dans le cadre du différend sur les salaires. L'arrêt de travail d'une journée a été décrété en raison de l'insuffisance des progrès réalisés dans les trois négociations salariales parallèles.

"Nous espérons que la pression est suffisante", a déclaré le représentant syndical Enrico Ruemker, ajoutant que l'objectif était de faire avancer les négociations.

La société aéroportuaire a fait une offre de négociation collective pour une durée de 24 mois, a-t-il déclaré, aux termes de laquelle les salaires augmenteraient de 3% le 1er juin et de 2% supplémentaires le 1er mai de l'année prochaine.

"Quand on voit à quel point le taux d'inflation est élevé et que les collègues de cette région n'ont pas eu d'augmentation de salaire depuis de très nombreuses années, cette offre est bien sûr une gifle pour les collègues", a déclaré Enrico Ruemker.

Le gouvernement allemand devait publier mercredi son rapport économique annuel. Selon une source, une version préliminaire de ce rapport indiquait une inflation de 6% en 2023 et de 2,8% en 2024.

(Reportages Klaus Lauer, Leon Malherbe et Petra Haverkamp ; Rédigé par Paul Carrel et Rachel More ; version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !