Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Allemagne : Pas plus de 3,5% de croissance en vue cette année

Allemagne : Pas plus de 3,5% de croissance en vue cette année
Crédit photo © Reuters

BERLIN (Reuters) - L'économie allemande devrait croître de 3,5% cette année après une contraction de 5% environ en 2020, a déclaré mardi la fédération de l'industrie BDI, une prévision moins optimiste que celle du gouvernement, qui table officiellement sur un rebond de 4,4%.

La première économie d'Europe ne retrouvera donc pas avant l'an prochain au mieux son niveau d'avant la pandémie, a souligné le président de la BDI, Siegfried Russwurm.

Destatis, l'institut fédéral de la statistique, doit publier jeudi matin sa première estimation de l'évolution du produit intérieur brut (PIB) allemand en 2020 et le gouvernement actualisera ensuite d'ici la fin du mois ses prévisions économiques pour 2021.

Pour la BDI, c'est une nouvelle fois le secteur industriel tourné vers l'export qui tirera la reprise cette année: elle anticipe une progression de 6% des exportations après une chute d'environ 11% en 2020.

"L'élection de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis facilite la progression vers des solutions multilatérales et des initiatives communes pour favoriser une concurrence équitable sur les marchés mondiaux", a estimé Siegfried Russwurm.

"Nos entreprises vont bénéficier à la fois de la Chine, moteur de la croissance mondiale, et de l'accord sur les investissements, même s'il n'est pas parfait."

La BDI appelle par ailleurs le gouvernement d'Angela Merkel à augmenter les investissements publics dans les infrastructures au cours des années à venir tout en réduisant la fiscalité des entreprises et les contraintes administratives qu'elle considère comme des freins à l'innovation.

Elle réclame ainsi un "mécanisme de correction" pour dissuader les entreprises de délocaliser certaines activités et de supprimer des emplois en raison de la mise en place du nouveau prix du dioxyde de carbone (CO2).

(Michael Nienaber, version française Marc Angrand)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !