»
»
»
Consultation

Allemagne: La contrefaçon a coûté 7,3 milliards d'euros et 33.000 emplois, selon VDMA

Allemagne: La contrefaçon a coûté 7,3 milliards d'euros et 33.000 emplois, selon VDMA
Crédit photo © Reuters

HANOVRE (Reuters) - La contrefaçon a coûté aux industriels allemands dans les 7,3 milliards d'euros et a provoqué la perte de 33.000 emplois en 2017, la Chine étant la première source de cette atteinte à la propriété intellectuelle et au droit des marques, suivant un rapport de la fédération professionnelle VDMA paru mardi.

Le vol de propriété intellectuelle a été l'un des principaux thèmes abordés par la chancelière Angela Merkel le mois dernier avec le président américain Donald Trump et le président Emmanuel Macron.

Plus de 70% des entreprises sondées par la VDMA ont dit avoir subi un préjudice dû à la contrefaçon.

"En dehors de la perte de chiffre d'affaires et des pertes d'emplois, il y a également des conséquences pour les entreprises touchées qui sont difficiles à chiffrer, comme l'atteinte à l'image, la perte de l'avantage compétitif...", a dit Stefan Zimmermann, président du département Competence Center Industrial Security de la VDMA, à l'occasion de la foire commerciale de Hanovre.

L'étendue des dégâts est comparable à celle qui figurait déjà dans le rapport de la VDMA de l'an dernier mais cette dernière observe que les fraudeurs deviennent de plus en plus audacieux, ne se contentant plus de copier les caractéristiques techniques d'un produit mais aussi sa marque et son aspect.

Le dernier rapport mentionne en outre une circulation de produits contrefaits sur internet plus intense que ce qui était mentionné dans le précédent rapport.

C'est ainsi que le chausseur allemand Birkenstock a décidé cette année de ne plus être distribué par Amazon en Europe car le site proposait des articles contrefaits.

La Chine est à la fois le premier marché de la contrefaçon et le premier producteur de produits copiés illicitement, montre encore le rapport de la VDMA, la concurrence au sein même de l'Allemagne arrivant en deuxième position.

Près de 140 PME industrielles ont participé à l'enquête de la VDMA, menée en mars et en avril cette année.

(Tom Käckenhoff; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com