Afghanistan-L'UE s'engagera sous conditions avec les taliban, dit Borrell

Afghanistan-L'UE s'engagera sous conditions avec les taliban, dit Borrell
Afghanistan-L'UE s'engagera sous conditions avec les taliban, dit Borrell
Crédit photo © Reuters

BRDO, Slovénie (Reuters) - L'Union européenne (UE) va s'engager sous conditions avec les taliban au pouvoir en Afghanistan sans pour autant reconnaître leur gouvernement, a déclaré vendredi Josep Borrell, le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères.

"Afin de soutenir la population afghane, nous devrons nous engager avec le nouveau gouvernement en Afghanistan, ce qui ne signifie pas une reconnaissance", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "C'est un engagement opérationnel", a-t-il précisé.

Il a ajouté que cet engagement évoluerait selon l'attitude du gouvernement afghan, évoquant notamment le fait que le pays ne serve pas de "base pour l'exportation du terrorisme vers d'autres nations" et respecte les droits de l'Homme, l'état de droit et les médias.

Pour le porte-parole de la diplomatie européenne, l'Afghanistan doit également mettre sur pied un gouvernement de transition, inclusif et représentatif, qui autorisera le libre accès à l'aide humanitaire et permettra aux ressortissants étrangers et afghans considérés comme en danger de quitter le pays.

Selon des sources au sein des taliban, le mollah Abdoul Ghani Baradar, co-fondateur et chef du bureau politique du mouvement islamiste, va diriger le nouveau gouvernement afghan dont la composition devrait être prochainement dévoilée.

L'Union européenne souhaite également collaborer avec les taliban via une présence à Kaboul qui lui permettra de superviser les évacuations et de s'assurer que le futur gouvernement afghan respecte ses engagements dans des domaines comme la sécurité et les droits de l'Homme, a ajouté Josep Borrell.

"Nous avons décidé de travailler de manière coordonnée, de coordonner nos contacts avec les taliban, y compris via une présence conjointe de l'Union européenne à Kaboul (...) si les conditions de sécurité sont réunies", a-t-il dit dans un communiqué à l'occasion d'une réunion en Slovénie des ministres des Affaires étrangères de l'UE.

La coordination portera également sur des sujets comme les flux migratoires et le crime organisé, a-t-il ajouté.

Après vingt ans de guerre, les Etats-Unis et les troupes internationales ont quitté cette semaine l'Afghanistan où les taliban ont pris le pouvoir le 15 août, amenant les pays occidentaux à évacuer en urgence leurs ressortissants et leurs collaborateurs afghans.

(Reportage Sabine Siebold; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !