»
»
»
Consultation

ADP ne voit pas de cession des parts de l'Etat avant mi-février

ADP ne voit pas de cession des parts de l'Etat avant mi-février
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Aéroports de Paris ne s'attend pas à ce que la vente par l'Etat d'une partie de son capital soit lancée avant mi-février 2019, date de publication des résultats annuels du groupe, a déclaré mercredi le PDG de l'opérateur aéroportuaire sur Radio Classique.

"Cette cession de parts de l'Etat ne peut pas intervenir avant la promulgation de la loi, donc pas avant début 2019, et en tout cas sûrement pas avant la publication des comptes de l'entreprise mi-février 2019", a dit Augustin de Romanet.

"A partir du moment où la décision est prise, il est opportun que ça se fasse rapidement pour que tout le monde soit fixé", a-t-il ajouté.

Les députés vont entamer mercredi l'examen en commission du projet de loi "Pacte" (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), présenté en juin, qui autorise notamment le transfert au secteur privé d'une majorité du capital d'ADP, dont l'Etat détient 50,6%.

Augustin de Romanet a rappelé mercredi qu'aux cours actuels, la participation de l'Etat vaut environ 9,5 milliards d'euros.

(Gilles Guillaume, édité par)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com