»
»
»
Consultation

Accusé de liens avec Steve Bannon, le RN va porter plainte

Accusé de liens avec Steve Bannon, le RN va porter plainte
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen a annoncé dimanche qu'elle allait porter plainte pour diffamation alors que plusieurs élus ont relayé l'appel de l'ancien ministre sarkozyste Frédéric Lefebvre à la constitution d'une commission d'enquête parlementaire sur les liens présumés entre le Rassemblement national (RN) et l'ex-conseiller de Donald Trump Steve Bannon.

"Bien sûr je vais porter plainte, bien évidemment", pour "diffamation" et pour "dénonciation calomnieuse", a déclaré sur France Info la présidente du RN (ex-Front national).

Après la diffusion jeudi d'un reportage d'Envoyé spécial consacré à l'ex-stratège de Trump et à ses relations avec les partis européens d'extrême droite, Frédéric Lefebvre a publié samedi sur Facebook une "lettre ouverte" demandant l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur le RN "pour intelligence avec une puissance étrangère".

L'ex-ministre et ex-député sarkozyste, cofondateur avec l'actuel ministre de la Culture Franck Riester du parti de centre-droit Agir, allié de la majorité présidentielle, estime que le Rassemblement national "joue contre les intérêts de la France".

Son appel a été relayé dimanche sur Twitter par plusieurs parlementaires, dont le sénateur socialiste du Val d'Oise Rachid Temal, le député Agir du Nord Vincent Ledoux ou encore le député La République en Marche (LaRem) de la Loire Jean-Michel Mis.

Marine Le Pen a dénoncé sur France Info des accusations "extrêmement graves" et "gratuites". "On ne peut pas faire et dire absolument n'importe quoi non plus, même quand on est en période électorale", a déclaré la présidente du RN, donné au coude-à-coude avec la liste de la majorité présidentielle à deux semaines des élections européennes.

Il n'y a "aucun financement américain organisé par Steve Bannon pour le Rassemblement national", a dit Marine Le Pen sur BFM TV. "L'intégralité de la campagne" du RN en vue des élections européennes du 26 mai a été financée par l'emprunt lancé début avril par le parti auprès des Français, a-t-elle ajouté.

(Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com