Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Accord post-Brexit : Londres et Bruxelles ne pourront pas tenir leur objectif de la mi-novembre

Accord post-Brexit : Londres et Bruxelles ne pourront pas tenir leur objectif de la mi-novembre
Crédit photo © Reuters

BRUXELLES (Reuters) - La Grande-Bretagne et l'Union européenne ne parviendront probablement pas à tenir la date butoir de la mi-novembre pour conclure un accord sur leurs relations post-Brexit, a-t-on appris mercredi de sources auprès des deux parties.

Les discussions en cours à Londres vont se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine, ajoute-t-on.

De ce fait, les ambassadeurs des 27 Etats membres de l'Union en poste à Bruxelles ne seront pas informé ce mercredi de l'état d'avancement des négociations, et ce briefing a été décalé au 18 novembre prochain, a dit un diplomate de haut rang.

"Je pense qu'un accord est improbable cette semaine", a déclaré à Dublin le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney. "J'espère que les événements me donneront tort mais je pense qu'il est probable que cela se déplace sur la semaine prochaine."

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l'UE le 31 janvier dernier mais reste soumis aux règles communautaires pendant une transition qui court jusqu'à la fin de l'année, le temps pour les deux parties de se mettre d'accord sur le cadre de leurs relations post-Brexit, notamment en matière de commerce, de règlement de leurs litiges et de partage des droits de pêche.

Sur les marchés des changes, la livre sterling a décroché à l'annonce de ce énième report, restant par la suite orientée à la baisse face au dollar et réduisant ses gains face à l'euro.

Cependant, signe que les deux divorcés continuent de rechercher un accord, des sources européennes ont rapporté qu'elles s'attendaient désormais à ce que les discussions produisent un texte accepté par les deux parties vers le milieu de la semaine prochaine.

"La véritable date butoir, c'est à la fin de la semaine prochaine", a dit un diplomate européen.

(Gabriela Baczynska avec Conor Humpries à Dublinversion française Henri-Pierre André)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !