ACC conclut un financement majeur pour ses gigafactories d'Europe

ACC conclut un financement majeur pour ses gigafactories d'Europe
ACC conclut un financement majeur pour ses gigafactories d'Europe
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le fabricant de batteries ACC, détenu par Stellantis, Mercedes et TotalEnergies, a annoncé lundi le bouclage d'un financement majeur pour le développement de ses trois "gigafactories" européennes.

Ce financement bancaire de 4,4 milliards d'euros constitue l'une des plus importantes levées de dette jamais réalisée par le secteur automobile en Europe, a indiqué Automotive Cells Company dans un communiqué.

Il s'agit d'une étape majeure pour la croissance des gigafactories du groupe en France, en Allemagne et en Italie puisque le besoin de financement total des projets est estimé à un peu plus de sept milliards d'euros.

"Ce deal avec les banques traduit le très haut niveau de confiance de ces prêteurs-là dans le projet d'ACC et nous conforte dans le fait que nous sommes dans la bonne direction", a dit à Reuters Yann Vincent, directeur général d'ACC.

A lire aussi...Comptage

La levée de 4,4 milliards d'euros, pour laquelle BNP Paribas a agi en tant que conseiller financier exclusif auprès d'ACC, permettra de développer quatre nouveaux blocs de production, qui viendront s'ajouter au premier bloc inauguré en France à Billy-Berclau/Douvrin (Pas-de-Calais) et dont la production de batteries lithium-ion a commencé fin 2023.

Les premiers véhicules embarquant ces batteries, d'abord pour des modèles des marques de Stellantis, doivent être commercialisés courant 2024, a ajouté Yann Vincent.

Les quatre blocs supplémentaires comprennent un deuxième en France, le premier de la gigactory allemande de Kaiserslautern et un double bloc dans la gigactory italienne de Termoli.

Le financement bancaire a été conclu auprès d'un consortium de banques - BNP Paribas, Deutsche Bank, ING, Intesa Sanpaolo - avec le soutien de la banque publique française Bpifrance, de l'assureur crédit Euler Hermes et de l'assureur export italien SACE.

Ce financement bancaire, qui s'ajoute aussi aux aides publiques déjà octroyées ou à venir, sera complété par une nouvelle injection de capital des trois actionnaires d'ACC, dont les montants financiers n'ont pas été précisés.

A l'issue de ces opérations en capital, Stellantis, actionnaire de la première heure, détiendra fin mars 45% d'ACC, Mercedes-Benz - qui a rejoint le tour de table ultérieurement - 30% et Saft (TotalEnergies) 25%.

Le capital d'ACC était jusqu'ici détenu à hauteur d'un tiers par chaque actionnaire.

La production d'ACC doit notamment permettre à Stellantis d'atteindre son objectif d'une capacité de production de batteries de 250GWh en Europe à l'horizon 2030 pour répondre à la demande en véhicules électriques sur le continent.

(Reportage Gilles Guillaume, édité par Sophie Louet)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité