»
»
»
Consultation

ABC et les parcs à thème dopent les profits de Walt Disney

ABC et les parcs à thème dopent les profits de Walt Disney
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - Walt Disney a publié mardi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce au dynamisme de son activité de parcs à thème et de sa chaîne de télévision ABC.

L'action progressait de près de 2% dans les transactions en après-Bourse à Wall Street.

Walt Disney, dont les activité médias regroupent en plus d'ABC les chaînes ESPN et Disney Channel, tente de se transformer en un spécialiste du divertissement numérique pour concurrencer Netflix et les autres fournisseurs de vidéos en ligne.

Pour le premier trimestre, clos fin décembre, de son exercice fiscal, Disney a fait état d'un bénéfice par action ajusté de 1,84 dollar, alors que les analystes tablaient sur 1,55 dollar selon le consensus I/B/E/S fourni par Refinitiv.

Disney a récemment réorganisé ses activités en vue de son développement dans le streaming; la publication des résultats mardi est la première à prendre en compte la nouvelle structure du groupe.

Le résultat opérationnel de la division médias, la plus importante du groupe, a progressé de 7% sur un an, à 1,3 milliard de dollars.

Le bénéfice de la seule chaîne ABC a grimpé de 40% grâce à la croissance des commissions affiliées, à celle des revenus publicitaires et à la vente de programmes.

La division de parcs à thème et de produits de consommation a publié un bénéfice de 2,2 milliards de dollars, en hausse de 10% sur un an. Elle a bénéficié de l'augmentation des dépenses des visiteurs et du taux d'occupation plus élevé des parcs à thème de Disney aux Etats-Unis.

"Les résultats de Disney montrent que le groupe entre dans un marché de la vidéo en streaming très concurrentiel en position de force", observe Haris Anwar, analyste chez Investing.com.

Le bénéfice des studios de cinéma de Disney a néanmoins reculé de 63% à 309 millions de dollars, la sortie de films comme "Le retour de Mary Poppins" n'ayant pas suffi à compenser les solides sorties de l'an dernier, comme "Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi".

Une nouvelle division, regroupant les activités directement adressées au consommateur et l'international, a accusé une perte nette de 136 millions de dollars au premier trimestre. Cette perte inclut les dépenses liées au lancement de Disney+, un service de streaming spécialisé dans le divertissement familial qui le groupe entend lancer plus tard cette année.

Disney procède aussi actuellement au rachat des activités de cinéma et de télévision de 21st Century Fox Inc afin de développer son portefeuille de programmes.

(Lisa Richwine à Los Angeles et Vibhuti Sharma à Bangalore, Blandine Hénault pour le service français)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com