Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

A Shanghai, Macron appelle Xi à consolider l'ouverture

A Shanghai, Macron appelle Xi à consolider l'ouverture
Crédit photo © Reuters

par Marine Pennetier

SHANGHAI, Chine (Reuters) - Au deuxième jour de sa visite en Chine, Emmanuel Macron a appelé mardi, lors de la deuxième édition de la foire aux importations de Shanghai, le président Xi Jinping à "consolider et renforcer" l'ouverture du marché chinois aux importations et investissements étrangers.

"Beaucoup a été fait ces dernières années avec deux révisions des listes négatives pour les investissements étrangers (...), d'importantes réductions tarifaires ont été consenties", a déclaré le chef de l'Etat français. "Nous appelons à leur consolidation et approfondissement".

"Nous avons besoin d'une plus grande ouverture de la Chine et de son marché domestique", a-t-il ajouté, citant notamment le secteur de l'agroalimentaire. "Toutes les entreprises françaises, allemandes, européennes attendent beaucoup des promesses de la Chine qui sont ici portées".

En clin d'oeil à l'année marquant le coup d'envoi de la politique de réformes et d'ouverture en Chine, Emmanuel Macron devait offrir dans la soirée, lors d'un dîner prévu avec son homologue au Yu Garden, dans le coeur historique de Shanghai, une bouteille de Romanée-Conti de la même année.

"C'est également une référence à l'accord de coopération pour la reconnaissance de 86 indications géographiques vins de Bourgogne qui sera signé" mercredi à Pékin, a-t-on indiqué dans l'entourage du chef de l'Etat français. Il y a également "la volonté de valoriser et de soutenir la filière viticole impactée par les taxes américaines".

"PROTECTIONNISME"

Classée au 64e rang des 69 pays étudiés par l’OCDE pour leur ouverture aux investissements étrangers en 2018, la Chine est régulièrement accusée par ses partenaires et les entreprises étrangères de verrouiller l’accès à son marché.

Pékin dément ces accusations - au coeur de la guerre commerciale avec Washington qui s’est traduite ces 20 derniers mois par des hausses successives des droits de douane - et s’est engagé l’an dernier à importer pour 30.000 milliards de dollars de marchandises et pour 10.000 milliards de services au cours des 15 prochaines années.

"La porte de la Chine s'ouvrira toujours plus grande", a une nouvelle fois promis Xi Jinping à l'ouverture de la foire de Shanghai. "Nous poursuivrons la politique fondamentale de l'ouverture sur l'extérieur" et la Chine "travaillera à réduire davantage les droits de douane et les charges réglementaires et administratives des entreprises".

Le dirigeant chinois a également appelé à s'opposer "fermement au protectionnisme et à l'unilatéralisme", sans citer explicitement les Etats-Unis. Emmanuel Macron a de son côté mis en garde contre "l'action unilatérale, l'arme tarifaire et la loi du plus fort".

"La guerre commerciale ne fait que des perdants", a-t-il souligné, souhaitant que les discussions en cours entre Pékin et Washington "puissent aboutir à un accord de nature à apaiser les tensions et qui préserve les intérêts" de l'Union européenne.

(Edité par Sophie Louet)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com