Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

50 journalistes tués en 2020 dans le cadre de leur profession

50 journalistes tués en 2020 dans le cadre de leur profession
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Cinquante journalistes ont été tués en 2020 à travers le monde dans le cadre de leur profession, selon un rapport de Reporters Sans Frontières (RSF) publié mardi.

Ce chiffre, pratiquement stable par rapport à 2019 (53 décès recensés), porte à 937 le nombre de journalistes tués au cours des dix dernières années.

En 2020, 42 journalistes ont été assassinés ou sciemment visés en raison de leur profession tandis que huit autres ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions, rapporte l'organisme.

Fait nouveau en 2020, selon RSF, sept journalistes ont été tués alors qu'ils couvraient des manifestations en Irak, au Nigeria et en Colombie.

Le Mexique détient le statut de pays le plus dangereux pour les journalistes: huit d'entre eux y ont été tués cette année. Suivent l'Irak (6), l'Afghanistan (5), le Pakistan (4) et l'Inde (4).

(Blandine Hénault, édité par Henri-Pierre André)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !