11 Septembre : Une note déclassifiée du FBI conforte l'hypothèse saoudienne

11 Septembre : Une note déclassifiée du FBI conforte l'hypothèse saoudienne
11 Septembre : Une note déclassifiée du FBI conforte l'hypothèse saoudienne
Crédit photo © Reuters

(Reuters) - Les autorités américaines ont déclassifié samedi un premier document dans l'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001, une note du FBI datant d'avril 2016, qui évoque de possibles liens entre l'Arabie saoudite et les 19 pirates de l'air impliqués dans le détournement de quatre avions de ligne.

Ce dossier expurgé de 16 pages documente des contacts entre des agents saoudiens et les pirates de l'air, qui ont détourné deux des quatre appareils contre les tours jumelles du World Trade Center, tuant quelque 3.000 personnes.

Toutefois, le document n'établit pas de lien direct entre les autorités saoudiennes et les terroristes se réclamant d'Al-Qaïda.

Quinze des pirates de l'air présumés étaient des ressortissants saoudiens.

Le royaume saoudien a toujours nié toute implication dans les attentats.

Les familles de quelque 2.500 victimes et de plus de 20.000 blessés ont engagé des poursuites judiciaires contre l'Arabie saoudite.

"Maintenant les secrets des Saoudiens sont exposés au grand jour et il est grand temps pour le royaume d'assumer ses responsabilités", déclare l'organisation "9/11 Families United" dans un communiqué.

(Reportage Aakriti Bhalla à Bangalore et Mark Hosenball à Washington, version française par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !