»
»
Consultation

TRiCares réalise une Série B de 22 ME pour le développement de son traitement mini-invasif de la régurgitation tricuspide

TRiCares réalise une Série B de 22 ME pour le développement de son traitement mini-invasif de la régurgitation tricuspide
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — TRiCares SAS, société privée pionnière dans le traitement mini-invasif de la régurgitation tricuspide annonce la réalisation d'un tour de financement de Série B de 22 Millions d'euros ($25,4 Millions). Avec cet investissement, la société envisage de poursuivre ses développements de produits, réaliser des essais cliniques et obtenir le marquage CE pour l'Europe.

Cette levée de fonds a été menée par Wellington Partners (Allemagne), Andera Partners (France) et BioMed Partners (Suisse), nouveaux entrants au capital de la société, auprès du syndicat d'investisseurs historiques : CM-CIC Innovation, CapDecisif Management et GO Capital.

TRiCares développe un traitement endovasculaire de remplacement de la valve tricuspide pour répondre au besoin d'un meilleur traitement pour cette pathologie fréquente et sévère, et évitant la chirurgie à coeur ouvert. Les valvulopathies cardiaques font partie des complications cardiaques parmi les plus critiques, touchant plus de 12,7 millions de patients en Europe. Au cours de la dernière décennie, des solutions percutanées mini-invasives ont été développées pour le traitement des pathologies touchant les autres valves cardiaques.

Toutefois pour les patients atteints de régurgitation tricuspide, la chirurgie à coeur ouvert et les traitements pharmacologiques restent aujourd'hui les seules alternatives thérapeutiques courantes. Comportant un fort risque de mortalité, l'indication à une telle chirurgie est extrêmement limitée, ce qui amène les chirurgiens à rechercher des solutions mini-invasives permettant de réduire le risque opératoire et ainsi traiter un plus grand nombre de patients.

"Nous avons la conviction que la conception unique de notre prothèse cardiaque va permettre d'améliorer significativement la qualité de vie d'un grand nombre de patients souffrant de régurgitation tricuspide", affirme Helmut J. Straubinger, Président de TRiCares SAS. "Ce financement est un témoignage de la solidité de notre technologie et de notre promesse de créer une nouvelle technique mini-invasive efficace et sécurisée de remplacement valvulaire tricuspide".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

TRiCares réalise une Série B de 22 ME pour le développement de son traitement mini-invasif de la régurgitation tricuspide

Partenaires de Boursier.com