»
»
Consultation

Taux : la Fed paraît décidée à un 4ème tour de vis en 2018

Taux : la Fed paraît décidée à un 4ème tour de vis en 2018

La Fed n'a pas modifié ses taux directeurs jeudi, mais a laissé entendre qu'elle restait prête à un nouveau resserrement en décembre, compte-tenu de la vigueur de l'économie américaine.

Taux : la Fed paraît décidée à un 4ème tour de vis en 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les marchés l'avaient largement anticipé : la Réserve fédérale américaine a laissé jeudi sa politique monétaire inchangée. Dans ces conditions, le suspense portait plutôt sur les commentaires contenus dans le communiqué de l'institution, cette réunion n'étant pas suivie d'une conférence de presse du président de la Fed, Jerome Powell.

La banque centrale s'est montrée plutôt "faucon" dans ses commentaires, évoquant la poursuite d'une croissance économique soutenue par la bonne santé du marché du travail et la vigueur de consommation des ménages. Un discours qui laisse entendre qu'une nouvelle hausse d'un quart de point du taux des "fed funds" reste programmée pour la réunion des 18 et 19 décembre. Il s'agirait de la 4ème hausse en 2018 de ce taux, qui serait alors porté entre 2,25% et 2,50% (2% à 2,25% actuellement). Au-delà, la Fed a répété qu'elle comptait poursuivre sa politique "graduelle" de relèvement des taux.

Dollar en nette hausse, Bourse sur la défensive après la Fed

Sur les marchés financiers, le dollar a réagi par une nette hausse aux annonces de la Fed : l'indice du dollar a bondi de 0,7% à 96,70 points jeudi soir. Sur les marchés obligataires, les taux sont restés à des niveaux élevés : le rendement de l'emprunt d'Etat (T-Bond) à 10 ans était stable à 3,24%, ce qui reste très proche de ses plus hauts niveaux depuis près de 8 ans, en janvier 2011. A Wall Street, les indices boursiers ont réagi légèrement négativement, l'indice Dow Jones reculant de 0,15% (contre une légère hausse avant la Fed) et le Nasdaq cédant 0,44% une demi-heure avant la clôture.

La Fed a repris largement le diagnostic de la situation économique de sa précédente réunion, en septembre, en signalant une inflation proche de son objectif de 2% tandis que le chômage demeure orienté à la baisse et que les risques entourant les perspectives économiques semblent toujours "à peu près équilibrés".

La Fed ne s'est pas montrée inquiète des récentes turbulences boursières, ni des effets des barrières douanières infligées par Donald Trump. Tout juste a-t-elle affiché une note prudente en relevant que la croissance de l'investissement des entreprises "s'est modérée par rapport au rythme soutenu observé plus tôt dans l'année".

A noter que la réunion qui s'est achevée jeudi est la dernière à ne pas être suivie d'une conférence de presse, le président de la banque centrale, Jerome Powell, s'étant engagé à rendre l'exercice systématique à partir de l'an prochain.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com