»
»
Consultation

Selon Christine Lagarde et le FMI, il suffira d'un éclair pour déclencher la tempête économique

Selon Christine Lagarde et le FMI, il suffira d'un éclair pour déclencher la tempête économique

La dirigeante du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, n'y est pas allée de main morte...

Selon Christine Lagarde et le FMI, il suffira d'un éclair pour déclencher la tempête économique
Crédit photo © Reuters / Jonathan Ernst

(Boursier.com) — La dirigeante du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, n'y est pas allée de main morte ce week-end, à l'occasion d'un déplacement au World Government Summit de Dubaï - sommet sur la gouvernance réunissant de nombreux décideurs.

Vers une tempête économique mondiale ?

Elle a prévenu du risque d'une "tempête économique mondiale" susceptible d'être déclenchée par un simple 'éclair'. En vrac, Lagarde s'alarme de l'endettement de certaines nations et des perspectives économiques moroses, mais aussi, bien évidemment, de la redoutée guerre commerciale sino-américaine et de l'augmentation des droits de douane. Baisse des recettes et creusement ou diminution trop lente des déficits fragilisent les finances des nations, malgré des réformes parfois importantes en termes de dépenses et de recettes. "Quand il y a trop de nuages, il suffit d'un éclair pour déclencher la tempête", a lancé la patronne du FMI, exhortant les gouvernements à se préparer au choc.

Quatre (gros) nuages

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international, a précisé hier dimanche que l'expansion économique mondiale était plus lente qu'attendu. Elle a même alerté à propos de l'éventualité d'une tempête économique mondiale. Elle a dénombré 'quatre nuages' pesant sur le monde, à savoir les tensions commerciales, le Brexit, le resserrement des taux et le ralentissement économique chinois. La directrice du FMI avoue n'avoir "aucune idée de ce que cela va donner", mais assure que l'impact est déjà tangible sur le commerce, les taux d'emprunt et les marchés. Pire, la remontée des taux se produit alors que les Etats, les ménages et les entreprises affichent déjà de lourds fardeaux d'endettement. Lagarde juge que l'affrontement commercial entre Washington et Pékin, en particulier, pèse déjà notablement sur l'économie mondiale.

Le Fonds monétaire international avait révisé le mois dernier en baisse ses estimations relatives à la croissance mondiale pour l'année 2019, de 3,7% à 3,5%, du fait notamment de cette montée du protectionnisme et donc bien évidemment, des tensions entre la Chine et les USA.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com