»
»
Consultation

Schneider Electric a conclu avec Temasek un accord sur l'acquisition de l'activité Electrical & Automation de L&T

Schneider Electric a conclu avec Temasek un accord sur l'acquisition de l'activité Electrical & Automation de L&T
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Schneider Electric, leader mondial de la digitalisation de la gestion de l'énergie et des automatismes industriels annonce aujourd'hui la signature d'un accord avec Larsen & Toubro, conglomérat leader en Inde, visant à acheter la division Electrical & Automation de ce dernier et à la combiner avec les activités Basse tension et Automatismes industriels de Schneider Electric en Inde. Temasek, un fond d'investissement dont le siège social est à Singapour, investira dans la Nouvelle Entité et en détiendra 35%. Sous la conduite d'une équipe de direction expérimentée, L&T E&A est un acteur reconnu dans le domaine de la gestion de l'énergie et des automatismes industriels en Inde. La division propose des armoires électriques basse et moyenne tension, des systèmes et équipements électriques, des solutions de gestion de l'énergie, des compteurs d'énergie ainsi que des solutions d'automatisation industrielle. Elle s'appuie sur un vaste écosystème de partenaires couvrant plus de 260 villes en Inde. Elle bénéficie localement d'une implantation industrielle efficace, forte de cinq usines en Inde et de solides capacités locales en matière de recherche et développement. La société est également présente au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.

L&T E&A emploie environ 5.000 salariés hors activités Marine Switchgear et Servowatch systems. Affichant un PIB de près de 2.600 milliards de dollars américains, l'Inde est le troisième pays d'Asie Pacifique et la sixième économie du monde. Elle connait la croissance économique la plus rapide au monde, avec un rythme de progression du PIB qui devrait atteindre 7,4% en 2018 (selon les données du FMI). Les marchés de la Gestion de l'énergie et des Automatismes industriels sont portés par le fort développement du secteur de la construction et des infrastructures, conjugué au développement de la production industrielle soutenue par le programme Make in India du gouvernement indien dont l'objectif est d'accroître la production manufacturière locale. Le marché de la Gestion de l'énergie devrait ainsi connaitre un développement se situant entre une croissance élevée à un chiffre et une croissance à deux chiffres alors que les offres d'Automatismes industriels devraient afficher une croissance à deux chiffres au cours des prochaines années. La Nouvelle Entité profitera d'un positionnement unique qui lui permettra de tirer le meilleur de ces tendances.

Présent en Inde depuis 1963, Schneider Electric est un acteur engagé dans le développement du pays. Grâce à ce rapprochement, l'Inde deviendra le troisième marché de Schneider Electric en termes de chiffre d'affaires (environ 1,6 milliard d'euros), à égalité avec la France.

Temasek est un investisseur international ancré en Asie, avec l'Inde représentant environ 5% de la valeur nette de son portefeuille s'élevant à 275 milliards de dollars singapouriens (valeurs des actifs sous-jacents au 31 Mars 2017). L'investissement de Temasek renforce son exposition à l'Inde ainsi qu'au secteur industriel. Temasek et Schneider Electric mesurent conjointement l'importance des perspectives de croissance en Inde, renforcées par la politique du gouvernement, Make in India. Cette dernière a pour ambition d'encourager la croissance du marché intérieur, de faire de l'Inde un pôle important de recherche et développement, et d'optimiser les capacités de production afin de répondre au marché indien et aux nouvelles économies. Grâce à ce rapprochement, Schneider Electric et Temasek créent une société d'envergure, performante, dotée d'un fort réseau de partenaires de distribution en Inde. La Nouvelle Entité pourra proposer des solutions et des produits innovants à ses clients indiens, créant ainsi de la différenciation sur un marché de l'appareillage basse tension dynamique et compétitif, constitué de plusieurs acteurs locaux et internationaux.

La nouvelle Entité avec plus d'un milliard d'euros de ventes générera des synergies et des gains d'efficacité importants, s'appuyant sur la complémentarité des activités de Schneider Electric et de L&T E&A.

Selon les modalités envisagées, L&T E&A serait rachetée pour une valeur d'entreprise de 14.000 crores de roupies (environ 1,75 milliard d'euros)
D'après les estimations de Schneider Electric, ce montant représente un multiple d'environ 2,5 fois le chiffre d'affaires et environ 15 fois l'EBITDA estimé pour l'exercice 2019 (se terminant en mars 2019), tenant compte d'une marge d'EBITDA attendue à environ 15% pour ce même exercice, en ligne avec les douze mois de 2017.

La Nouvelle Entité s'inscrirait dans le cadre d'une coentreprise dans laquelle Schneider Electric et Temasek détiendraient respectivement une participation de 65% et 35%. Pour arriver à ces niveaux respectifs de détention, et sur la base d'une acquisition de L&T E&A avec un endettement nul :

Schneider Electric apporterait 3.425 crores de roupies (environ 430 millions d'euros) en numéraire, ainsi que ses opérations indiennes de Basse tension et d'Automatismes industriels contribués à un multiple de valorisation proche du multiple d'acquisition de L&T E&A et supérieur à celui du Groupe

TEMASEK apporterait 5.075 crores de roupies (environ 635 millions d'euros) en numéraire.

La coentreprise se financerait également par de la dette pour un montant de 5.500 crores de roupies (environ 690 millions d'euros) afin de financer le solde de l'acquisition de L&T E&A.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Schneider Electric a conclu avec Temasek un accord sur l'acquisition de l'activité Electrical & Automation de L&T

Partenaires de Boursier.com