Accueil
Actualités
Consultation

Quel serait l'impact d'un 3e confinement sur les rendements des SCPI ?

Quel serait l'impact d'un 3e confinement sur les rendements des SCPI ?

Publi-rédactionnel — La Covid n'épargne aucun secteur. La France enregistre un recul de -8,5 % de son PIB pour 2020 et le marché des SCPI a aussi été impacté. Quelles seraient les conséquences d'un troisième confinement sur leur rendement ? Voici les hypothèses envisagées et leurs conséquences sur l'année 2021.

Crédit : Libre de droit

2020 : Jusqu'ici tout va bien pour les SCPI de rendement !

C'est un peu la blague de cette personne qui tombe d'un immeuble de 50 étages et qui dit "jusqu'ici tout va bien" que l'on pourrait appliquer pour expliquer le rendement des sociétés civiles de placements immobiliers en 2020, situation qui s'avère toujours vraie en ce début d'année.

Après deux confinements l'an passé, les rendements s'établissent en moyenne autour de 4% en 2020. Ce qui n'est pas si mal si l'on tient compte des fermetures administratives et de l'absence de location dues aux diverses mesures sanitaires ainsi que de l'impact sur le taux d'occupation et l'absence de revenus tirés des loyers. En fonction des secteurs, les entreprises ont rencontré plus ou moins de difficultés pour régler leurs charges fixes, à commencer par les loyers.

Heureusement, les mesures prises par l'Etat pour les soutenir ont apporté un bol d'oxygène évitant un bon nombre de défaillances de loyers. Par ailleurs, les rendements ont variés en fonction des secteurs immobiliers et la diversification a montré la justesse de l'adage " ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ".

Les secteurs gagnants sont...

2020 s'annonçait sous de bons auspices, mais la crise sanitaire a donné un coup de frein brutal à cette belle dynamique. Ce n'est pas tant le rendement des sociétés civiles de placements immobiliers qui a pâti de cet arrêt que la diminution des souscriptions. Les données collectées montrent que les rendements ont été différents selon les secteurs d'investissements.

Les rendements des sociétés civiles de placements immobiliers se sont élevés en moyenne à :

  • 2,70% pour l'hôtellerie
  • 3,80% pour les locaux commerciaux
  • 4,69% pour les sociétés civiles de placement immobiliers diversifiées. Corum Origin a même obtenu un rendement de 6% en 2020
  • 5% à 6% pour le domaine de la santé et de la logistique (E.commerce). La SCPI Pierval Santé a augmenté sa collecte et offrait un rendement de 5% en 2020, tandis qu' Activimmo, axée sur l'immobilier logistique, promettait un rendement de 6%.

On le voit, les taux les mieux servis sont allés aux secteurs de l'immobilier les moins touchés par la pandémie. Les SCPI de rendement axée sur l'immobilier résidentiel ont sauvé leur épingle du jeu grâce aux mesures prises par l'Etat pour faciliter l'octroi du chômage partiel et permettre le règlement des loyers.

2021 : miser sur le boom de la vente en ligne

Bien malin qui peut dire comment sera 2021. L'épidémie est toujours présente et un troisième confinement est annoncé, compromettant un retour à la normale de l'économie. Cependant, la crise a mis en évidence l'essor du E-commerce et la nécessité d'infrastructures adaptées. Dans l'immobilier de bureau, le télétravail pourrait influer à la fois sur la surface des locaux et la qualité des équipements, au profit de l'immobilier professionnel régional offrant un meilleur environnement à moindre coût par rapport aux grandes métropoles.

Les atouts de l'immobilier professionnel en province

Le quartier de la Défense dans la capitale a été déserté durant le premier semestre l'an passé et travailler dans de grands centres urbains s'est brutalement avéré moins attractif. Une étude du cabinet Deloitte parue fin 2020 montre également l'émergence du "smart building" proposant de meilleures conditions de travail aux sociétés désireuses d'offrir une qualité de vie et d'environnement à leurs collaborateurs. Enfin, il faudra rester vigilant sur le prix des parts. Des opportunités peuvent se présenter en cours d'année, l'investissement immobilier étant toujours à voir sur le long terme.

Rédigé par Chloé

Contenu proposé par Develink