Accueil
Actualités
Consultation

Matières Premières : Moody's calme le jeu sur les métaux

Matières Premières : Moody's calme le jeu sur les métaux
Matières Premières : Moody's calme le jeu sur les métaux
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. Moody's estime que les prix de la plupart des métaux dépasseront leurs niveaux historiques d'ici la fin de 2022, si ce n'est déjà fait, mais qu'ils auront du mal à aller plus haut. De quoi faire passer les perspectives de l'industrie minière et métallurgique de 'positives' à 'stables'.

"Nous prévoyons que l'excédent brut d'exploitation de l'industrie augmentera d'environ 8% jusqu'au milieu de 2022, grâce à la reprise économique qui soutiendra la demande de métaux de base, de minerai de fer, d'acier et de charbon", explique Barbara Mattos, vice-présidente chez Moody's. La plupart des prix des métaux de base montreront néanmoins des signes de stabilisation en 2022 après avoir atteint des plus hauts historiques cette année.

Parmi les principaux métaux de base, les prix de l'aluminium resteront élevés au moins jusqu'à la mi-2022, et les prix du cuivre resteront forts au moins jusqu'à la fin de 2022 par rapport aux moyennes historiques. Les prix du minerai de fer se rapprocheront progressivement de leurs niveaux moyens de 70 à 80 dollars la tonne, observés de 2016 à 2019, au-delà de 2022. Le resserrement de l'offre de minerai de fer maintiendra en effet les prix au-dessus de leurs normes historiques jusqu'en 2022. Les cours du charbon resteront relativement hauts, mais ils diminueront à mesure que les problèmes d'approvisionnement et les différends géopolitiques s'atténueront.

En outre, le déséquilibre mondial entre l'offre et la demande d'acier se rétablira tout au long de l'année 2022, les prix diminuant progressivement vers leurs moyennes historiques après les sommets inhabituels de 2021. La demande reculera au fur et à mesure que les acheteurs reconstitueront leurs stocks, que les dépenses de relance diminueront et que les consommateurs recommenceront à dépenser plus largement avec la généralisation de la vaccination. L'offre d'acier continuera également d'augmenter, la productivité s'améliorant et de nouvelles capacités étant mises en service dans certaines parties du monde.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !