»
»
Consultation

Marchés : la chute de 1998 va t-elle se reproduire 20 ans après?

Marchés : la chute de 1998 va t-elle se reproduire 20 ans après?
Marchés : la chute de 1998 va t-elle se reproduire 20 ans après?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — 2018=1998? Bank of America Merrill Lynch Global Research met en garde contre une éventuelle chute brutale des marchés actions comme ce fut le cas il y a 20 ans. Un avertissement qui intervient après plusieurs semaines de retraits massifs sur les fonds d'investissement collectifs en actions. Lors des sept jours clos le 27 juin, ce ne sont pas moins de 29,7 milliards de dollars qui sont sortis de ces fonds, soit le deuxième montant le plus important depuis qu'EPFR Global collecte ces données reprises par la banque américaine.

Les fonds investis en actions européennes ont subi une seizième semaine consécutive de dégagements (-3,9 Mds$), une défiance des investisseurs dont BAML souligne qu'elle se traduit par des niveaux de valorisation historiquement bas sur certains segments de la cote, prenant l'exemple des banques allemandes.

Ni les fonds obligataires, ni les fonds en métaux précieux, principalement l'or, n'ont profité des sorties massives sur les actions n'engrangeant respectivement que 700 millions de dollars et 100 M$. En revanche, les investisseurs se sont massivement reportés sur les fonds monétaires qui ont bénéficié de plus de 27 Mds$ d'entrées nettes.

BoAML met en garde contre les risques d'une poursuite de la baisse des marchés actions en faisant le parallèle avec la crise des balances des paiements des pays asiatiques de 1998, qui constituait, selon elle, un exemple typique d'événement de crédit d'ampleur mondiale de fin de cycle. Les analystes de la banque rappellent qu'entre juillet 1997 et octobre 1998 les actions émergentes avaient perdu près de 60% de leur valeur exprimée en dollar, que le S&P 500 avait plongé de 22%, le Nasdaq de 33% et que la volatilité avait bondi, l'indice Vix passant de 16 à 50. "Le resserrement de la Fed, le découplage des Etats-Unis et la vigueur du dollar, l'aplatissement de la courbe des taux, la correction des marchés émergents... tout cela rappelle la situation qui prévalait il y a vingt ans"... Ils rappellent qu'en cas de crise, les banques centrales finissent par paniquer, comme en 1987, en 1994, en 1998, en 2011 ou plus récemment encore en 2016, et provoquent alors un violent rally dans un marché devenu baissier.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com