»
»
Consultation

Marchés : inversion de la courbe des taux aux US, vraiment un signal inquiétant ?

Marchés : inversion de la courbe des taux aux US, vraiment un signal inquiétant ?
Marchés : inversion de la courbe des taux aux US, vraiment un signal inquiétant ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les investisseurs n'ont d'yeux que pour elle. On ne parle pas ici de la manifestation des 'gilets jaunes', quoi que, mais de la courbe des taux aux Etats-Unis. Les opérateurs craignent que les signes d'inversion de la courbe n'annoncent, comme ce fut souvent le cas par le passé, une entrée en récession à plus ou moins court terme de la première économie mondiale.

Depuis une semaine, les taux d'intérêt à moyen et long terme se sont en effet nettement détendus, se rapprochant dangereusement des taux à court terme. Mardi, une étape supplémentaire a même été franchie, le rendement de l'emprunt d'Etat américain (T-Bond) à 5 ans (2,79%) tombant en dessous de celui à 2 ans (2,81%) et celui à 3 ans (2,80%). En outre, l'écart ("spread") entre le T-Bond à 2 ans et celui à 10 ans s'est réduit en séance à seulement 0,11 point de pourcentage, son niveau le plus faible depuis juillet 2007.

La Fed tire les taux courts vers le haut

Le resserrement monétaire continu de la Réserve fédérale depuis 2015 soutient les rendements des échéances les plus courtes, tandis que les taux plus longs sont contenus par une inflation modeste et un ralentissement de la croissance mondiale.

Le spread entre le 3 mois et le 10 ans plus significatif?

Un signal alarmiste, vraiment? "Historiquement, oui; encore faut-il à la fois regarder les choses précisément et prendre la mesure de ce qui différencie l'épisode cyclique en cours des précédents", explique Hervé Goulletquer, stratégiste chez La Banque Postale Asset Management.

L'expert rappelle tout d'abord que la gestion "exceptionnelle" de la politique monétaire depuis maintenant 10 ans a aplati les primes de termes (rémunération supplémentaire demandée par les investisseurs obligataires au titre de la duration) et force à relativiser les messages envoyés par les courbes de taux en matière d'inflexion du cycle conjoncturel... Ensuite, Hervé Goulletquer note que l'écart de taux qui envoie le meilleur signal pour ce qui est de l'évolution du cycle est celui entre le taux à 10 ans et le taux à 3 mois. Certes, il se réduit et ceci depuis un certain temps. Mais il reste en territoire positif, sur fond d'indicateurs d'activité économique toujours bien orientés...

Au global, le stratège estime que "la dynamique en cours de la différence entre taux à 10 ans et 3 mois nous dit que le taux directeur de la Fed s'approche de la zone de neutralité et qu'à ce titre les deux taux doivent se rapprocher. Pour le moment au moins, un réglage monétaire restrictif à même d'enclencher un retournement cyclique n'est pas à l'ordre du jour".

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com