Accueil
»
Actualités
»
Consultation

Marchés : attention au retour de bâton sur les actions

Marchés : attention au retour de bâton sur les actions
Marchés : attention au retour de bâton sur les actions
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Trop haut, trop vite ? Mettant en avant plusieurs indicateurs de marché, les spécialistes sont de plus en plus nombreux à s'inquiéter d'une éventuelle surchauffe des places boursières occidentales. "Il y a encore de quoi s'inquiéter", affirme par exemple Andrew Lapthorne, responsable mondial de la recherche quantitative chez la Société Générale. "Les valorisations sont un gros risque pour l'avenir". Selon l'expert, cité par 'Bloomberg', les ratios cours/bénéfice à terme des actions de croissance américaines ont atteint des niveaux observés seulement huit mois sur une période de trois décennies de données.

Les analystes de Sundial Capital Research ont de leur côté fait part d'un autre signal d'alarme ces derniers jours : l'achat d'options a été très majoritairement favorable aux options d'achat par rapport aux options de vente sur les marchés américains ce mois-ci. "En pourcentage du volume total, les achats spéculatifs ont atteint la semaine dernière un niveau jamais vu au cours des 20 dernières années, et il y a eu peu de compensation en termes de volumes de stratégies de protection", déclare le président de Sundial, Jason Goepfert. "L'extrême peut toujours devenir plus extrême... Cela ne veut pas dire que c'est un bon pari".

Chez JPMorgan Chase & Co, on met en avant la "vulnérabilité potentielle en cas de chocs négatifs". Bien que toujours positifs sur les marchés actions, les équipes de la banque américaine soulignent que les positions spéculatives sur les contrats à terme sur les actions américaines des gestionnaires d'actifs et des hedge-funds "se situent à des niveaux encore plus élevés qu'au début de l'année 2018".

Enfin, Peter Berezin, directeur de la stratégie chez BCA Research, estime qu'"un sentiment haussier élevé, sur fond d'incertitude continue quant aux perspectives du secteur manufacturier mondial et d'une trêve précaire entre les États-Unis et l'Iran, constitue un vent contraire à court terme pour les actifs à risque".

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com