Accueil
Actualités
Consultation

Proposé par

Malgré l'inflation, les ménages continuent d'épargner !

Malgré l'inflation, les ménages continuent d'épargner !
Malgré l'inflation, les ménages continuent d'épargner !
Crédit photo © Reuters

Malgré l'inflation - et dans le contexte anxiogène de la guerre en Ukraine - les ménages français ont continué d'alimenter leurs "bas de laine" au premier trimestre, rapportent les statistiques de la Banque de France.
39,9 milliards d'euros ont ainsi été placés sur leurs supports financiers, comptes bancaires et livrets d'épargne entre le début du mois de janvier et la fin mars, portant l'épargne totale nationale à 5.870 milliards d'euros.

Des fonds en euros moins alimentés

Ce flux est en progression de 8,9 milliards d'euros par rapport au trimestre précédent. Il tient principalement à une hausse des montants placés sur les dépôts à vue (comptes courants) et sur les livrets d'épargne réglementés (8,3 milliards après -0,2 milliard au 4e trimestre 2022), à la faveur de l'augmentation du rendement du livret A, passé à 1% le 1er février.
A l'inverse, les Français ont moins alimenté les fonds en euros de leurs contrats d'assurance vie, d'épargne retraite et ont également acheté moins d'actions.

Un taux d'épargne toujours supérieur à 2019

En valeur, leur épargne a toutefois baissé, en raison de l'impact de la baisse des cours de la bourse sur les actions et les produits d'assurance vie. Ainsi, si davantage d'argent a été placé, la valeur de l'épargne nationale a baissé de 155 milliards par rapport au trimestre précédent.

En conséquence, le taux d'épargne moyen des ménages français est passé de 18,3% à 17,1%. Il demeure le 2e plus haut d'Europe derrière l'Allemagne (à près de 21%), et reste encore au-dessus des niveaux observés avant la pandémie.

Regain d'intérêt pour les unités de compte

Pour le 2e trimestre 2022, les premières données de la Banque de France font état d'un petit ralentissement des dépôts bancaires rémunérés (10,7 milliards après 12,8 milliards), de l'épargne réglementée (3,1 milliards d'euros contre 8,3 milliards au T1), et d'un flux net de nouveau négatif pour les fonds en euros des contrats d'assurance-vie (-3,6 milliards). Les flux des placements d'assurance-vie en unités de compte gagnent pour leur part un peu de terrain (11,7 milliards après 10,6 milliards T1).

Contenu proposé par SICAVONLINE

La rédaction de Boursier.com n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

Dossier

Dossier spécial Assurance vie

Dossier spécial Assurance vie

L’Assurance vie offre non seulement une enveloppe fiscale avantageuse, mais aussi un bon moyen de diversifier son patrimoine. Retrouvez notre dossier complet sur un des placements préférés des Français : contrats en euros ou en unités de compte, frais de gestion, opportunités de rendement, mais aussi de placement responsable. Suivez le guide !

Sommaire