»
»
Consultation

La courbe des taux se renverse aux Etats-Unis, le marché creuse ses pertes

La courbe des taux se renverse aux Etats-Unis, le marché creuse ses pertes
La courbe des taux se renverse aux Etats-Unis, le marché creuse ses pertes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le marché parisien creuse ses pertes en début d'après-midi avec un CAC40 qui abandonne désormais près de 2% à 5.256 points. Le rebond de 1% enregistré mardi est déjà effacé... Déjà réfractaires à la prise de risques, les investisseurs se réfugient encore davantage vers les valeurs refuge, or en tête, depuis le renversement de la courbe des taux à deux et dix ans aux Etats-Unis. Une première depuis 2007. Cet événement, qui a eu lieu en fin de matinée est considéré par beaucoup comme annonciateur d'une récession à venir... A noter par ailleurs que la même situation s'est produite au Royaume-Uni.

"L'inversion de la courbe des taux est un mauvais présage pour l'économie", commente Arne Petimezas, analyste chez AFS à Amsterdam. "Mais, typiquement, les banques centrales ignorent ce signal d'alarme. Elles réduisent souvent leurs taux trop peu ou trop tard".

Le même phénomène s'était produit en début d'année avec le passage des rendements des bons du trésor à 10 ans sous ceux à 3 mois. Mais l'inversion de la courbe des taux à deux et dix ans est souvent jugée comme plus pertinente...

"Historiquement, l'inversion de la courbe américaine a toujours été perçue comme un signal de récession et il reste à voir si c'est toujours le cas. Ce qui est certain, c'est que le monde semble moins sûr", commente Tim Graf, stratège macro chez State Street Global Advisors.

Le contexte rend difficile la comparaison avec le dernier épisode d'inversion de la courbe, lequel s'était produit plus d'un an avant la faillite de Lehman Brothers qui a plongé l'économie mondiale dans la récession, relève Tim Graf. "La dynamique de l'offre et de la demande pour les actifs sûrs est différente et cela pourrait expliquer que l'inversion de la courbe dure plus longtemps que précédemment sans préfigurer une récession".

La courbe n'est toutefois pas le seul signal d'alarme fourni par l'économie au cours des derniers mois. L'indice de la Réserve fédérale de New York, montrant la probabilité d'une récession aux États-Unis au cours des 12 prochains mois, est par exemple proche de son plus haut niveau depuis la crise financière mondiale, à environ 31%. Un indicateur parmi d'autres.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com