Accueil
Actualités
Consultation

La baisse de la demande des particuliers pourrait plomber les indices américains

La baisse de la demande des particuliers pourrait plomber les indices américains
La baisse de la demande des particuliers pourrait plomber les indices américains
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les stratèges de Vanda Research mettent en garde contre un potentiel décrochage des marchés américains. La foule de traders particuliers, qui a jusqu'ici permis aux indices de repartir de l'avant lors de chaque mouvement baissier, pourrait devenir insuffisante pour soutenir la tendance. Vanda Research, qui suit le trafic sur les plates-formes de négociation des particuliers et les flux d'ordres à l'échelle globale, explique que l'intervention des investisseurs particuliers diminue avec le temps... De quoi accroître les risques de baisses plus importantes si les grands investisseurs continuent de se retirer des actions, préviennent les équipes de la firme basée à Londres dans leur note hebdomadaire reprise par 'Bloomberg'.

"Bien que nous ayons constaté une reprise des achats d'ETF cette semaine, l'ampleur a été un peu décevante par rapport aux précédents mouvements de repli... Cette diminution de l'appétit pour soutenir la reprise des actions augmente les chances d'un plus grand 'selloff' si les investisseurs institutionnels continuent à vendre". Selon les données de Vanda, 657 millions de dollars ont été investis sur les ETF actions américaines lors de la semaine écoulée, contre 990 M$ et 1,39 Md$ au cours des deux semaines précédentes.

Autre signe inquiétant, les investisseurs particuliers ont concentré leurs achats sur les valeurs technologiques. Or, "il existe deux phases distinctes dans la surperformance des actions technologiques : "La première est généralement portée par les investisseurs institutionnels, qui entrent dans le marché lorsque les valorisations sont attractives. La deuxième phase de la surperformance se produit lorsque les investisseurs particuliers, motivés par le phénomène de FOMO, entrent sur le marché"... Tout cela laisse présager "un renversement imminent" de la direction du marché, avertissent les stratèges de la firme de recherche. Et ce alors que les grands indices américains se négocient toujours proches de leur plus haut historique.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !