Accueil
»
Actualités
»
Consultation

Investir en Bourse en 2020 : quelles vont être les actions à surveiller ?

Investir en Bourse en 2020 : quelles vont être les actions à surveiller ?

Publi-rédactionnel -- Découvrez dans cet article nos convictions sur la situation macro-économique, les stratégies à adopter pour surperformer dans ce contexte et nos idées d'investissement en Bourse.

Bourse : un contexte de fin de cycle

Des marchés actions soutenus par la politique des banques centrales

Nous sommes indubitablement en fin de cycle. Mais cela ne signifie pas pour autant que la récession est imminente. Nous assistons plutôt à une extension du cycle, due en grande partie à la politique accommodante des banques centrales. Et les marchés pourraient bien cette année être encore davantage soutenue par des mesures de relance et de véritables politiques budgétaires émanant des États.

Des marchés actions vulnérables à certains risques

Cependant, tout n'est pas idyllique et les risques politiques pourraient bien cette année peser sur les marchés et provoquer des regains de volatilité. On pense pêle-mêle au conflit commercial sino-américain, aux tensions qui agitent le Moyen-Orient, à la procédure de destitution visant le Président Trump et, à plus longue échéance mais en 2020 tout de même, aux élections présidentielles américaines.

Autre risque qui peut peser significativement sur les marchés financiers cette année : l'endettement record, tant public que privé, touchant l'ensemble du globe ou presque.

État des lieux des marchés : le scénario le plus probable pour l'année à venir

Malgré ces risques et compte tenu de la politique accommodante des banques centrales le scénario le plus probable reste une extension du cycle avec une croissance faible, de l'ordre de 3 %. La performance globale des indices de marché sera plus faible, avec une inflation relativement modeste.

La récession si elle n'est pas imminente devrait tout de même avoir lieu à horizon 3 ans. Il faudra donc gérer la transition sur les années à venir.

Quelles stratégies et allocations d'actifs quand on veut investir en actions en 2020 ?

Dans ce contexte, l'investisseur qui souhaite investir en Bourse via son courtier en Bourse ou sa banque doit accepter une baisse des rendements, à compenser par une prise de risque modérée, et jouer la diversification. Il conviendra d'exploiter les opportunités offertes par les marchés actions, notamment en se positionnant sur les rattrapages attendus. En effet, des dislocations de marchés survenues en 2019 pourront être source de valeur pour l'actionnaire qui se sera positionné sur les titres concernés.

Attention toutefois, le ralentissement appelle à la prudence et à une approche défensive. Il sera donc de bon ton d'intégrer des marges de manoeuvre tactiques et défensives en vue de la fin de cycle. Juste avant la récession, il conviendra également de se recentrer sur les actions des sociétés les plus connus et de confiance et d'opter pour une policy mix très agressive, associant différentes classes d'actifs avec une forte rotation en fonction du contexte.

Sur quels secteurs et sur quelles valeurs investir en actions ?

Les actions européennes sont dans ce contexte à privilégier, parce que les américaines sont survalorisées mais pas seulement. En effet, elles bénéficient en outre d'une conjoncture macro-politique favorable car les facteurs de risque politiques ont reculé : les élections européennes ont déjà eu lieu, le Brexit devrait être réglé prochainement et le spectre d'une récession s'est éloigné.

On préférera les profils dits " résilients ", c'est-à-dire les actions à hauts-dividendes. Les aristocrates du dividende, ces poids lourds de la cote servant des dividendes croissants depuis plus de 25 ans apparaissent comme vraie bonne idée dans ce contexte mais, pour éviter les survalorisations, il conviendra de privilégier l'Europe.

L'investisseur aura tout intérêt à se positionner sur le rebond des cycliques Value. Il sera par exemple judicieux de jouer la restructuration dans le secteur automobile (notamment du côté des équipementiers) ou encore la restructuration des retailers aux États-Unis.

Il pourrait aussi être judicieux d'investir en Bourse dans le secteur bancaire. Soulignons que Société Générale, Natixis, Rothschild & Co font partie des sociétés françaises les plus rentables du moment selon le classement du Café de la Bourse des entreprises avec la meilleure rentabilité bénéficiaire en moyenne 5 ans. Cela témoigne d'une faible valorisation actuelle du secteur bancaire au regard de leurs bénéfices.

Les petites capitalisations peuvent aussi tirer leur épingle du jeu selon Pascal Blanqué, Chief Investment Officer chez Amundi, à condition de ne pas les garder en portefeuille trop longtemps. En effet, à la toute fin du cycle, il sera plus judicieux de se positionner sur des entreprises solides, connues et reconnues, qui inspirent confiance.

Enfin, investir en actions sur les marchés émergents nous semble pertinent pour jouer la logique de la croissance autonome et profiter de l'émergence d'une consommation domestique. Par exemple, en se positionnant sur le fort développement des services en Chine. Il conviendra de favoriser les pays portés par une forte demande domestique tout en profitant des moteurs de croissance de la nouvelle Route de la Soie. À ce titres les marchés actions chinois paraissent intéressants mais également les marchés actions coréen, russe et indonésien.

Partenaires de Boursier.com