Accueil
Actualités
Consultation

I.Ceram : Amélioration de la trésorerie sur le 1er semestre

I.Ceram : Amélioration de la trésorerie sur le 1er semestre
I.Ceram : Amélioration de la trésorerie sur le 1er semestre
Crédit photo © Boursier.com

(Boursier.com) — Le conseil d'administration d'I.CERAM, réuni le 6 septembre 2021 sous la présidence d'André Kérisit, a arrêté les comptes semestriels consolidés du Groupe pour l'exercice 2021. Dans un contexte où les mesures sanitaires demeurent contraignantes, I.CERAM, spécialiste des implants innovants en céramique biocompatibles, confirme la bonne orientation de son activité sur le 1er semestre 2021 avec une progression de ses ventes sur tous ses segments d'activité. Le groupe réalise ainsi un chiffre d'affaires semestriel de 829 KE, en croissance de 20% par rapport à la même période de 2020 et retrouve ainsi le niveau de chiffre d'affaires du 1er semestre 2019.

Les ventes d'implants en céramique ont continué de progresser sur le semestre pour se porter à 124 KE (+6%). Bénéficiant des efforts commerciaux initiés l'an passé, les ventes à l'export ont doublé malgré les restrictions sanitaires en vigueur portant son chiffre d'affaires à 162 KE soit une croissance de 113% par rapport à la même période comparable de 2020. La part des ventes à l'international représente ainsi 20% du chiffre d'affaires du groupe sur le 1er semestre 2021, contre 11% au 1er semestre 2020.

Amélioration de la trésorerie sur le 1er semestre

Au cours du semestre, le Groupe a poursuivi ses investissements en 'R&D' afin d'installer sa technologie d'implant en biocéramique relarguant dans le milieu médical afin d'en faire une référence dans le traitement des infections et métastases osseuses. Preuve de cette innovation constante, le montant du CIR provisionné s'établit à 168 KE sur la période.

Par ailleurs, l'optimisation continue des charges d'exploitation (-5,7% par rapport au S1 2020) permet à I.Ceram d'obtenir un résultat d'exploitation à -811 KE malgré l'arrêt du chômage partiel et surtout la baisse des autres produits d'exploitation liée à une subvention non reconduite sur 2021 (111 KE) ainsi qu'une diminution des produits stockés et immobilisés. En 2020, l'entreprise avait décidé de maintenir la production afin de pouvoir répondre aux commandes des clients en cas de reprise soudaine de l'activité.

De même, la bonne maîtrise des charges financières porte le résultat financier à -20 KE, contre -159 KE l'an passé. Ainsi, le résultat net consolidé s'améliore de 10% pour s'inscrire à -798 KE, contre une perte de -887 KE l'an passé intégrant la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence.

Sur le semestre, I.Ceram a vu sa trésorerie se renforcer suite à l'obtention d'un PGE Soutien Innovation d'un montant de 1.036 KE et du paiement du CIR pour 292 KE. Ainsi, la trésorerie du groupe s'élève à 990 KE à fin juin 2021 et la structure financière reste saine avec un ratio d'endettement net sur fonds propres de 79%.

Poursuite des développements dans le traitement des infections osseuses

Conformément à sa stratégie, le Groupe poursuit le déploiement de son implant Ceramil biocompatible en céramique poreuse chargée en antibiotiques qui a notamment permis de sauver un patient de l'amputation de ses deux jambes. Véritable avancée médicale et thérapeutique, l'implant Ceramil du Groupe chargé en antibiotiques permet de sécuriser l'acte opératoire dans le cadre de pathologies sévères où il n'existe pas de solutions pérennes et efficaces (infection osseuse, métastases, agénésie...).

I.CERAM confirme son ambition de devenir le leader mondial des céramiques relarguantes dédiées aux infections osseuses.

Regroupement d'actions à raison d'1 action nouvelle pour 20 actions anciennes

En vertu de la 7ème résolution adoptée lors de l'Assemblée générale mixte des actionnaires du 24 juin 2021, le conseil d'administration réuni le 6 septembre a également décidé de mettre en oeuvre le regroupement des actions composant le capital social d'I.Ceram, à raison de 20 actions anciennes de 0,10 euro de valeur nominale pour 1 action nouvelle de 2 euros de valeur nominale.

Les opérations de regroupement débuteront le mardi 28 septembre 2021 pour s'achever le jeudi 28 octobre 2021 inclus, dernier jour de cotation des actions anciennes. La 1ère cotation des actions nouvelles, qui se verront attribuer un nouveau code ISIN, aura lieu le vendredi 29 octobre 2021. Le code mnémonique (ALICR) restera inchangé.

Sur la base du nombre d'actions d'I.Ceram à ce jour, les principales modalités des opérations de regroupement sont les suivantes :
-Nombre d'actions composant le capital social : 5.909.143 actions
-Valeur nominale des actions soumises au regroupement : 0,10 euro
-Valeur nominale des actions post regroupement : 2,00 euros
-Code ISIN des actions soumises au regroupement : FR0011511971
-Cours de Bourse des actions soumises au regroupement : 1,69 euro
-Parité d'échange : 1 action nouvelle pour 20 actions anciennes
-Nombre d'actions composant le capital social post regroupement : 295.457 actions
-Cours de Bourse post regroupement : 33,80 euros

Cette opération est sans impact sur la valeur des titres I.Ceram détenus en portefeuille par les actionnaires, exception faite des rompus. En pratique, chaque actionnaire se verra attribuer automatiquement par son intermédiaire financier 1 action nouvelle regroupée contre 20 actions anciennes.

D'ici le 29 octobre 2021 :
-Les actionnaires détenant un nombre total d'actions formant un multiple exact de 20 n'auront aucune démarche à effectuer. Le regroupement de leurs actions en actions nouvelles sera réalisé automatiquement le 29 octobre 2021.
-Les actionnaires qui n'auraient pas un nombre d'actions anciennes correspondant à un nombre entier d'actions nouvelles (soit un multiple de 20 actions anciennes) devront de leur propre initiative acheter ou vendre sur le marché des actions anciennes formant rompus, jusqu'au 28 octobre 2021 inclus, afin d'obtenir un multiple de 20. Passé ce délai, les actionnaires qui n'auraient pas pu obtenir un nombre d'actions multiple de 20 seront automatiquement indemnisés de leurs rompus par leur intermédiaire financier dans un délai de 30 jours à partir du 29 octobre 2021.

Les actions nouvelles qui n'ont pu être attribuées individuellement et correspondant à des droits formant rompus seront vendues en Bourse par les intermédiaires financiers et les sommes provenant de la vente seront réparties proportionnellement aux droits formant rompus des titulaires de ces droits. Le nombre exact des actions de 0,10 euro de valeur nominale susceptibles d'être regroupées et le nombre exact d'actions de 2 euros de valeur nominale devant résulter du regroupement seront définitivement constatés et arrêtés par le président directeur général sur délégation du conseil d'administration.

S'agissant des droits de vote, seul le regroupement d'actions anciennes qui disposeraient chacune d'un droit de vote double du fait de leur inscription au nominatif depuis 2 ans au moins, au nom du même actionnaire, donnera droit à des actions nouvelles disposant d'un droit de vote double, étant précisé que lors du regroupement d'actions anciennes inscrites au nominatif depuis moins de 2 ans, l'action nouvelle ainsi créée conservera une ancienneté d'inscription au nominatif calculée sur la plus récente des dates d'inscription des 20 actions anciennes ainsi regroupées.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !