Accueil
»
Actualités
»
Consultation

HF Company : point d'étape

HF Company : point d'étape
HF Company : point d'étape
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Groupe HF Company, intégrateur de solutions technologiques dans l'univers de la maison connectée, est un acteur dont les canaux de distribution de ses produits technologiques sont essentiellement les grandes surfaces alimentaires, de bricolage, les magasins spécialisés et le web, avec une fabrication optimisée dans plusieurs pays à travers le monde.
La généralisation de la crise sanitaire liée au covid 19 aura donc un fort impact sur le chiffre d'affaires des deux principales activités du Groupe et ses résultats.

1/ L'activité Broadband (28% du chiffre d'affaires 2019) est ainsi à ce jour en très forte baisse (-75% par rapport à l'année dernière) du fait de la fermeture de notre usine chinoise en janvier et février. Le redémarrage a eu lieu début mars mais la mondialisation rapide de la pandémie bloque désormais les commandes clients.

2/ L'activité Home Digital Life (70% du chiffre d'affaires 2019) sur la France, l'Italie, l'Espagne, la Belgique et le Portugal est totalement à l'arrêt et ce depuis le 17 mars. Les magasins de bricolage et spécialisés sont fermés, les magasins alimentaires et le WEB sont concentrés aujourd'hui sur les approvisionnements en produits alimentaires et sanitaires et n'acceptent pas les autres types de produits. Le Chiffre d'affaires de mars devrait être en baisse de 30% dans cette activité.

3/ L'impact sur notre approvisionnement sera mineur, les usines chinoises ayant redémarré début mars et le groupe disposant du stock (hors Broadband) nécessaire à son activité.

4/ Le Groupe HF Company a d'ores et déjà adapté son organisation par pays :

En France, dans le Broadband, LEA est pour partie en télétravail et pour partie en activité partielle. Le Laboratoire d'Analyses Numériques (LAN) est en télétravail. L'usine du pôle Industrie est en chômage partiel. Dans le Home Digital Life, Metronic fonctionne avec une organisation minimale, pour partie en télétravail, pour partie en chômage partiel.
En Espagne, Italie, Portugal, Belgique et aux États-Unis les filiales sont à l'arrêt et bénéficieront en fonction des pays des aides d'État quand elles existent.
En Chine, l'usine fonctionne mais la demande des opérateurs et équipementiers est marginale.

Ne connaissant pas la durée de cette pandémie et son impact sur l'économie mondiale, les conséquences précises sont difficiles à évaluer à ce stade tant en termes de manque à gagner qu'en termes d'impact sur le résultat.
Néanmoins, fort de sa trésorerie nette de toutes dettes financières de 15 ME à fin 2019, le groupe est paré pour traverser cette crise avec une efficience optimale.

Prochaine publication : résultats annuels le 30 mars 2020 après la clôture des marchés.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !